Accueil > Collège & lycée > Le Français en Seconde > Lire un roman de Zola > Guide de correction pour le commentaire

Guide de correction pour le commentaire

2005

Comment se relire activement ?

A partir d’erreurs constatées dans des copies, on peut proposer les pistes de correction suivantes :

Correction d’un commentaire tiré de
L’œuvre d’Emile Zola

Tous les exemples qui figurent ici ont été tirés de copies.

Présentation de la copie

On ne met pas de titre. Par exemple, on n’écrit pas

1/ Introduction

ni :

Comment cette description est-elle composée ?

C’est maladroit !!!

Vous devez rédiger votre introduction directement : le correcteur doit comprendre, en vous lisant, que vous avez écrit une introduction : vous n’êtes pas tenu de mettre un titre pour la signaler.

Les titres des œuvres doivent être soulignés...

Et les citations sont à mettre obligatoirement entre guillemets : « la ligne sombre des maisons ».

Problèmes de méthode

• L’annonce du plan de votre commentaire : dites ce qui ne va pas dans les exemples ci-dessous. Vous n’avez pas à réécrire ces phrases mais à mettre une annotation (dire ce qui ne va pas, comme le professeur le fait en corrigeant les copies).

-  Nous étudierons d’abord le paysage avant de passer au bonheur qui naît de la sensualité et de l’harmonie.
- 

Retrouvez dans vos cours les consignes qui ont été données pour annoncer un plan et recopiez-les ici :

• Confusion auteur/personnage :

-  Quelle est la différence entre un « auteur » et un personnage ?

-  Réécrivez les phrases suivantes pour qu’elles soient justes :

L’auteur exprime tant sa joie dans cette promenade : selon lui, tout est merveilleux et parfait.

La vision de l’auteur se pose d’abord sur l’animation qui règne au bord de la Seine.

• L’utilisation des citations : Trouvez, dans le texte, des expressions qui pourraient illustrer les phrases suivantes :
Les verbes sont à l’imparfait descriptif.

• L’utilisation des citations (3) : quels sont les défauts de ce paragraphe : Elle agrandit sa courbe, elle tomba droit dans la seine, qui semblait bouillonner à l’Horizon, sous l’approche de ce fer « rouge ». (l. 23-24) C’étaient des mers de soufre battant des rochers de corail, c’était des palais et des tours, des architectures entassées (l. 26-27). L’astre couché derrière un voile de vapeurs, perçait ce rempart d’une telle poussée de lumière, que des traits d’étincelles jaillissaient, partaient d’un bout du ciel à l’autre, visible ainsi qu’une volée de flèche « d’or ». Extraordinaire foisonnement culturel et artistique dans ce texte.

Soyez précis, n’hésitez pas à détailler. Voici quelques phrases à développer : ajoutez des citations et éventuellement, des phrases d’analyse :

Les connecteurs logiques indiquent ce qui est au premier plan, au second plan, etc.

Dites tout ce qui ne va pas dans la phrase suivante, et, si possible, proposez une correction :

- La personnification : par exemple l’astre (l.8) qui s’inclinait, qui roulait lentement, la boule se noyait, Zola personnifie le soleil.

Savoir utiliser des termes d’analyse littéraire.

Dites pourquoi on ne peut pas écrire la phrase suivante et reformulez-la :
L’auteur fait un cadre spatio-temporel et fait de ce texte un tableau.

Savoir utiliser des termes d’analyse littéraire (2). Quels reproches peut-on faire à la phrase suivante :
"Zola compare surtout ces couchés de soleil à un incendie ou à une boule de feu."

Savoir utiliser des termes d’analyse littéraire (3). Corrigez la phrase suivante : L’auteur évoque aussi des notations de lumière et de couleurs.

Le problème de la paraphrase : un commentaire ne consiste pas à redire avec vos propres mots ce que l’auteur a déjà dit : CE N’EST PAS UN RESUME !!! Dites pourquoi les phrases suivantes ne doivent pas figurer dans un commentaire, et proposez une correction.

-  « Et les cages assourdissantes des oiseliers. » : que la place des oiseaux ne doivent pas être en cages et qu’ils crient pour sortir.

Problèmes d’expression écrite :

Corrigez les phrases suivantes pour qu’elles soient correctes (syntaxe et orthographe) :

-  Dans L’œuvre de Zola écrit en 1886 parle sur ses souvenirs d’enfance.

-  Il est en train de critiqué les boutiques chaudes à des serres.

-  Par les promenades du jeune Lantier et de son amie Paris est décrit.

-  Nous étudierons dans quelles mesures la description de Paris montre-t-il son impact sur la vie individuelle de Claude ?

-  Ce texte est une description du paysage qui entoure les quais de la scène d’où se fait les promenades des deux personnages.

En Bref : attention à la méthode, soignez votre expression écrite, et soyez précis. Demandez-vous si ce que vous écrivez est pertinent et intelligible !

Messages