Navigation rapide

Accueil > Collège & lycée > Le Français en Seconde > Lecture cursive > Littérature de jeunesse > Tournoi dans l’Himalaya de Jean-Yves Loude

Tournoi dans l’Himalaya de Jean-Yves Loude

2003

aux éditions du Laquet.

Ouvrage présenté par Kevin et Elodie :

Quatrième de couverture :

Babour Sher, jeune musicien, vit au nord du Pakistan dans une vallée de l’Himalaya. Un matin, une nouvelle éclate : un tournoi va avoir lieu à 4000 mètres sur le plus haut terrain du monde. Le "polo sauvage" est le sport préféré des cavaliers d’Asie Centrale. Babour Sher rêve de faire partie du voyage pour accompagner le galop des chevaux au son du hautbois.

Jean-Yves Loude, écrivain et ethnologue, rapporte de ses voyages des récits d’aventure qui témoignent de la diversité des cultures.

Compte rendu :

Jean-yves Loude nous entraîne au nord du Pakistan, dans la région de Chitral, au pied de l’Himalaya, dans la peau du jeune Babour Sher : Jeune musicien connaissant tous les airs de hautbois composés pour chaque cheval de la région de Chitral, rendu célèbre par le jeu de polo. Car dans cette région les tournois de polo sont accompagnés d’un orchestre de musiciens.

Babour Sher sait enrouler le galop des chevaux dans sa musique aussi bien que son père au même age, à treize ans.

Un matin, la nouvelle éclate : un grand tournoi de polo va avoir lieu à 4000 mètres d’altitude, sur un terrain situé à plusieurs jours de marche. Babour Sher espère faire partie du voyage aidé par son père : meilleur joueur de hautbois de la région qui a gagné sa réputation en accompagnant de sa musique, les plus belles victoires de notre équipe de polo. Il est chargé de recruter les musiciens de l’orchestre qui soutiendront le galop des cavaliers pendant le tournoi qui opposera la région de Chitral à celle de Gilgit.

Et soutenu par les conseils de Miralam : ancien cavalier devenu aveugle lors d’un tournoi de polo, c’était le champion du jeu de polo que personne n’a jamais égalé.

J’ai bien aimé ce livre, assez court et sans difficulté de lecture. Il nous apprend les règles en détail du « polo sauvage » et nous fait explorer les montagnes du Pakistan ainsi que ses cultures.

Questionnaire de lecture :

1/Le père de Babour Sher aura-t-il confiance en lui ?

2/ Pourra-t-il faire partie du voyage ?

3/ Sera-t-il capable de supporter les épreuves ?

4/ Arrivera-t-il à accompagner les chevaux par sa musique ?

5/ Pourra-t-il récupérer le hautbois de son père ?

6/ Sera-t-il capable de dompter la musique ? Comment ?

7/ Son équipe sera-t-elle victorieuse ?

8/ Sera-t-il capable de faire honneur à son équipe ?


Analyse d’Elodie :

- L’histoire :

Babour Sher est un enfant de treize ans qui habite Chitral, un
village du nord du Pakistan, proche de l’Himalaya. Ce village est
connu pour être la capitale du "polo sauvage", un sport de cavalier
qui consisite à envoyer à l’aide d’un maillet, une balle en bois
dans les buts de l’adversaire. La seule règle est de gagner. Chaque
équipe est soutenu par un orchestre.
Babour Sher joue du hautbois comme son père qui dirige l’orchestre
de Chitral.
Au village c’est la fin du Ramadan, Babour Sher affronte ses
camarades lorsque la nouvelle éclate : un grand tournoi de polo aura
lieu bientôt entre Chitral et Gilgit à cinq jours de marche dans la
montagne, sur le plateau de Shandour.
Trop vieux pour faire le voyage le père de Babour Sher doit
désigner les musiciens qui formeront l’orchestre. Babour Sher rêve
de devenir l’un de ses joueurs de hautbois, mais son père refuse car
il estime qu’il est trop jeune.
Le vieil aveugle, Miralam, qui a été un grand joueur de polo avant
un accident, arrivé au cours d’un match, intervient auprès du père
pour laisser partir Babour Sher.
Il ne jouera pas mais devra écouter les musiques pour sa formation.

Babour Sher fait ses adieux à sa pette soeur, à Miralam.
Il voyage d’abord en camionnette, le trajet est difficile, il
continu à pied par d’étroits sentiers de montagne.
Le paysage est beau, mais inquiétant, ils font d’étranges
rencontres : un chasseur, une fée,un ermite.
Malik Shar le chef de leur troupe, se met en colère à cause de la
peur que montre les hommes envers les fées de la montagne. L’ermite
le menace de la vengeance des fées après qu’il ait jeté une pierre
dans le lac.
La suite du voyage sera marqué de moments périlleux : un serpent
les aggresse, Babour Sher a le vertige sur un pont suspendu au
dessus d’un torrent, Malik Shar y perd sa couverture.
Ils passent la nuit dans la forêt, Babour Sher rêve de la fée de la
montagne ; Malik Shar a de la fièvre et délire, ses camarades le
retrouvent au loin. Déjà ses camarades se demandent s’il pourra
assurer son rôle de musicien.
Au bord de la dernière rivière à traverser, le passeur leur
demande toute leurs provisions. Heureusement ils sont presque
arrivés.
Babour Sher est émerveillé de tout ce qu’il voit, il fait la
rencontre d’un yak qui l’effraie.

Tous les participants arrivent : le public, les orchestres, les
cavaliers et le premier ministre qui est une femme pour la première
fois au Pakistan.
L’orchestre de Gilgit a déjà commencer à jouer, chitral se joint
aussi mais Malik Shar se fatigue, il n’assure plus son rôle et tombe
à la renverse, à la stupéfaction de tous, Babour Sher s’en aperçoit
et se précipite sur le hautbois de Malik Shar.>Il sait tenir tête aux
adversaires, il stimule les chevaux qui reconnaissent leurs musiques.
Grâce à lui Chitral triomphe. Tous le monde l’acclame et le
remercie.

Babour Sher a l’honneur de faire le voyage de retour en
hélicoptère avec le premier ministre.
Au village c’est l’enthousiasme. Babour Sher rentré avant les
autres, doit raconter plusieurs fois le voyage, ses exploits, et son
retour.
Son père, ému, lui donne son hautbois et l’embrasse
affectueusement.
Le talent de Babour Sher est reconnu.

- Analyse :

Le livre est intitulé "Tournoi dans l’Himalaya", les montagnes les plus
hautes du monde. Le mot tournoi évoque les combats de chevaliers au
Moyen-Age.
Ce livre raconte le combat de deux équipes de cavaliers qui s’affrontent
lors d’un tournoi de "polo sauvage", chaque équipe est accompagnée d’un
orchstre. La musique est là pour donner de l’énergie aux cavaliers et aux
chevaux qui reconnaissent leur air.
L’histoire se passe dans un village du Pakistan et raconte l’épopée d’un
garçon de treize ans, Babour Sher, qui apprend la musique et participe aux
entrainements de match de polo. Babour Sher rêve de faire parti de
l’orchestre de son père et de jouer du hautbois sur le plateau de Shandour
où s’affrontent les équipes de Chitral et de Gilgit, une rencontre
exceptionnelle.
Le voyage dure cinq jours. Babour Sher ne pourra pas jouer mais devra
accompagner l’orchestre.
Après un voyage difficile le chef d’orchestre a un malaise, Babour Sher le
remplace si bien que son équipe est gagnante. Son retour sera triomphant.

- Le personnage principal :

Au début du livre B abour Sher est un gamin de treize ans qui est occupé à
jouer avec sa soeur et ses camarades ( il cherche son béret, fait un duel
d’oeuf, court derrière les adultes aux nouvelles).
A l’annonce du match exceptionnel, Babour Sher est impatient et doute que
son père puisse accepter de l’y envoyer.
Il oublie ses jeux de gamins et voudrait déjà être un adulte.
Quand son père lui donne l’autorisation, il faitle voyage qui lui parait dur
et l’empêche de montrer ses faiblesses, il veut avoir l’air d’un homme, mais
remarque que les adultes ont peur des forces de la nature.
Arrivé au plateau de Shandour il redevient l’enfant curieux, émerveillé,
lorsqu’il se sent obligé de jouer,il est heureux, émut, c’est comme s’il
était soutenu par une grande force. Il est applaudi, remercié, félicité par
le public et le premier ministre et a le droit au retour en hélicoptère.
Au village il est acceuilli avec enthousiasme et fierté, et porte la
responsabilité d’être le conteur de leurs exploits.
Il devient vraiment un homme lorsque son père accepte enfin de lui donner
son propre hautbois.