A propos de l'auteur

  • PE2

    Professeurs des écoles stagiaire à l’IUFM de Poitou-Charentes.
Accueil du site || Petits Lecteurs || Lire au cycle 2 || Trognon et Pépin de Bénédicte Guettier

Publié aux éditions de L’école des Loisirs en 1993

Etude proposée par Aude MONTEL

Présentation de l’album

Trognon et Pépin sont deux jeunes pommes. Cet album raconte leurs aventures dans le vieux pommier qui les accueille. Dans un premier temps, Trognon et Pépin ne veulent pas grandir, pour ne pas être cueillies ou mourir, et finalement, elles se rendent compte qu’il est possible de renaître.

Pistes pédagogiques

  • Pour entrer dans le livre :

    Présenter l’album aux élèves en leur demandant ce qu’ils voient sur la couverture. Ils doivent repérer les différentes parties de la couverture et les nommer avec leur propres mots. C’est le moment d’utiliser du vocabulaire précis sur le livre-objet :

    _la couverture, la quatrième de couverture, le titre, le nom de l’auteur, l’édition, l’illustration pour reformuler les découvertes des élèves.

    Dans un deuxième temps, on peut demander aux élèves de faire des hypothèses sur l’histoire à partir du titre et de l’illustration. On pourra noter ces hypothèses au tableau pour les vérifier après la découverte de l’album.

    Enfin, l’enseignant lira l’histoire en s’arrêtant avant la "renaissance" des deux pommes pour pouvoir ensuite mettre en place la production d’écrit en montrant les images qui sont complémentaires de l’écrit.

  • Comment travailler la compréhension globale ?

    On peut demander aux élèves de présenter les personnages et de dire ce qu’ils ont compris de l’histoire. Chacun racontera un bout de l’album qui l’a marqué, souvent la première ou la dernière étape mais rarement dans le bon ordre ! L’enseignant peut lire de nouveau l’histoire en ajoutant une consigne : " Repérer les différentes étapes de l’histoire dans l’ordre chronologique".Il est important dès cette étape du travail en littérature de faire justifier les réponses aux élèves et de les faire dialoguer entre eux pour qu’ils confrontent leur points de vue sur l’histoire.

  • Quels éléments du texte et/ou de l’illustration retenir pour travailler l’interprétation ?

    _Il est possible d’utiliser l’illustration de la page 21 pour travailler l’interprétation avec les élèves. En effet, le thème de la moquerie est abordé ici et il peut être intéressant de faire prendre conscience aux enfants que la moquerie peut se retourner contre le moqueur car celui-ci ne sait pas se qu’il peut lui arriver. Pour cela, le maître peut simplement montrer l’illustration aux élèves et leur demander se que cette image représente pour eux. Il demandera ensuite, si nécessaire, ce qui arrive à Trognon dans la suite de l’histoire pour que les élèves puissent faire le lien entre la réaction de Trognon et sa mésaventure.

    _On peut aussi travailler à partir de la page 25 (illustration et texte) pour amener les élèves à expliquer que pommes sont devenues à leur tour des pommiers : c’est le cycle de la vie. Pour cela l’enseignant, montre de nouveau l’image de la page et relit le texte. Il demande aux élèves la signification, pour eux, de ce passage. Comme pour le travail de compréhension globale, il est indispensable de faire justifier les réponses et d’instaurer une discussion entre élèves pour que chacun s’exprime sur sa propre compréhension de ce passage. Au besoin, le maître peut guider les élèves avec quelques questions, telles que "Qu’arrive-t-il aux deux pommes dans la suite de l’album ?", "Pour un pommier ou une plante, qu’est-ce que cela signifie ? ( la réponse sera d’autant plus facile à trouver qu’un travail sur la vie des plantes aura été réalisé en découverte du monde !!)

  • Quelle production d’écrit mettre en place ? Comment l’organiser ?

    En cycle 2, la dictée à l’adulte est le plus souvent le seul moyen de produire de l’écrit. De ce fait, pour ce travail, l’enseignant peut partager sa classe en plusieurs groupes, en fonction du nombre d’élèves, et proposer d’écrire une nouvelle aventure pour Trognon et Pépin au sein du pommier avant leur "renaissance"(rencontre de nouveaux amis, par exemple). Après la création d’un épisode par chaque groupe, le maître peut relire l’histoire complétée.

    On aussi envisager d’écrire la suite et la fin de l’histoire : Qu’arrive-t-il à Pépin et Trognon après qu’elles se sont faites écraser ? Pour cela l’enseignant montrera l’illustration de la page 25 aux enfants mais arrêtera sa lecture à la page 24 pour laisser place à l’imagination des élèves tout en respectant les droits du texte.

  • L’interdisciplinarité

    A partir de l’exploitation de Pépin et Trognon, il est possible de travailler dans différents domaines autre que la littérature. La découverte du monde peut être abordée pour travailler la croissance, la nutrition et la reproduction des végétaux. Des plantations peuvent être faites au sein de la classe. On peut aussi proposer aux élèves de remettre la vie de la plante dans l’ordre chronologique, ce qui permet de travailler en même temps la notion de temps. Un projet autour de l’automne, et des saisons en général, peut être envisagé avec tous les liens interdisciplinaires (arts visuels:le mélange des couleurs, l’arbre de l’automne avec des feuilles de couleurs différentes... ; éducation musicale : écoute des bruits de la forêt en automne avec les feuilles au sol,... ; éducation à la santé : les nombreux de l’automne et leur producteurs, réalisation d’une compote multifruits en lien avec le travail sur la recette...).

  • Répondre à cet article