Navigation rapide

Accueil > Petits Lecteurs > Défi lire et Projet lecteur > LE POINT DE VUE

LE POINT DE VUE

vendredi 5 avril 2013

Article rédigé par Athénaïs Louis et Alva-Ines Rodriguez.

Intéressons-nous à un extrait du livre Défi Lire, qui aborde la question du point de vue. Il est à l’attention des professeurs des écoles et cible plus particulièrement un public scolaire de 6 à 8 ans. Notre chapitre présente donc cette notion à travers l’étude de six livres dédiés à la jeunesse :
- Jojo de la jungle de Thomas Lavachery
- Je suis un loup de Florence Jenner- Metz
- Qu’est-ce-que tu vois ? de Stéphane Sénégas
- Boréal-Express de Chris Van Allsburg
- L’autre de Zaza Pinson et de Geoffroy de Pennart
- Moi, Berlioz chien de la cloche de Stéphane Henrich
- Moi, Ming de Clotilde Bernos et Nathalie Novi
- Chasse aux gorilles de Stéphane Henrich
- La nouvelle maîtresse de Dominique Demers et Tony Ross

La démarche pédagogique :

L’introduction du chapitre s’ouvre sur un rappel pour l’enseignant des points importants de la leçon traitant du point de vue et notamment du narrateur. On invite l’enseignant à mener l’enfant à prendre plaisir à la lecture par la complète compréhension d’un récit. On peut noter que les livres sont classés selon leur niveau de difficulté, par classe ; ce qui permet dès lors à l’enseignant d’adapter ses activités en fonction du public concerné. A la lecture de cet extrait, nous avons pu dégager des notions importantes que nous allons présenter par grands thèmes :

- L’objet livre :

> Qu’est ce qu’un livre ?
Par l’étude d’un de ces récits en classe, l’enseignant peut appréhender avec ses élèves le livre en tant qu’objet. Tout d’abord, il faut aborder le vocabulaire propre au livre : titre, couverture, nom d’auteur, éditeur, illustrateur, quatrième de couverture etc. Ensuite, l’élève pourra les reconnaître et mettre en application ses acquis pour l’étude ou le choix d’une lecture.

> Qu’est ce qu’un récit ?
A la lecture d’un récit, l’enseignant donnera les clés de lecture afin d’aider à une meilleure compréhension de l’histoire pour l’élève. Pour cela, devra être vu le vocabulaire approprié : personnage principal, secondaire, narrateur etc. Il faudra définir ce qu’est un narrateur et présenter les différentes narrations possibles en se basant sur les lectures proposées. Cependant, notons que les six livres présentés ont une narration à la première personne. L’enseignant devra alors trouver d’autres exemples pour identifier les différents cas de narration. Il faudra également faire attention, particulièrement dans le cas d’une narration à la première personne, à faire comprendre à l’élève les distinctions entre l’auteur et le narrateur de l’histoire. Si cette notion n’est pas comprise, l’élève ne possèdera pas toutes les clés de compréhension d’un récit. C’est pourquoi, il ne faut pas hésiter à utiliser plusieurs exemples parmi les livres proposés même si l’enseignant ne pourra pas étudier entièrement chacun d’entre eux.


- Comprendre une histoire :

> Comprendre une image (hypothèses de lecture)
Avant d’aborder un récit, l’enseignant pourra présenter à la classe la couverture du livre. Après avoir étudié les notions précédentes dans l’objet livre, l’enseignant demandera aux élèves de formuler des hypothèses de lecture à partir de l’illustration et du titre. Ce travail à classe entière ou en petits groupes permettra également un travail de l’oral et de découverte d’un livre avant que l’enseignant lise l’histoire.

> Qui raconte ?
On lira l’histoire en classe et les élèves devront identifier le narrateur ; cela permettra de voir si les notions ont bien été acquises ou dans le cas contraire de les revoir. N’oublions pas que l’enseignement appelle à de fréquentes répétitions pour une bonne compréhension et mémorisation.

-Comment raconter une histoire ?

> Episodes/séquences d’une histoire (schéma narratif mais simplifié)
Quand les élèves connaîtront l’histoire, celle-ci pourra être étudiée de manière plus précise. On pourra alors leur présenter comment fonctionne la structure d’une histoire. Ils apprendront par l’histoire qu’ils connaissent le vocabulaire du schéma narratif de manière simplifiée : début de l’histoire, péripéties (épisodes), personnages principaux, fin de l’histoire etc.

> Apprendre à repérer des évènements dans l’ordre chronologique
En cas de difficulté de certains élèves à appréhender ces dernières notions, l’enseignant pourra créer des vignettes illustrant les différents événements marquants du récit que les élèves devront replacer dans le bon ordre en argumentant leur choix.

Idées d’activités en lien avec deux des livres du corpus :

- Je suis un loup de Florence Jenner- Metz
Je suis un loup de Florence Jenner-Metz
Ce récit à la première personne a pour personnage principal un loup qui dresse son portrait de dangereux prédateur en présentant un a un ses caractéristiques. Ce récit permettra à l’enseignant de le mettre en lien avec une leçon de science qui présentera les différences entre proie et prédateur ainsi que les caractéristiques des carnivores en lien avec le loup de l’histoire. Une autre activité possible est que l’illustration du roman est faite à partir de collages de différents matériels, on pourra donc s’en inspirer pour mettre en place des travaux d’arts plastiques en classe.

- Qu’est ce que tu vois ? de Stéphane Sénégas

Cet album est particulièrement intéressant pour mettre en place des hypothèses de lecture notamment à partir du titre qui amène à des questionnements : qui parle à qui ? Un des personnages parle -t-il à l’autre ou interpelle-t-il le lecteur ? Ou est-ce l’auteur ? Enfin, vu qu’il s’agit d’un récit à la première personne mettant en scène un petit garçon racontant ses vacances, il sera très facile de mettre en place u atelier d’écriture "à la manière de" où l’enfant pourra s’exprimer librement sur un événement de son choix ; atelier plutôt proposé aux CE1-CE2.