Accueil > Petits Lecteurs > Lire au cycle 3 > 15 contes de Tunisie

Conte

15 contes de Tunisie

2004

Publié chez Flammarion dans la collection Castor Poche (2003)

Présentation de l’éditeur :

Mémoire du peuple tunisien, reflet de son imaginaire, ces contes mettent en scène des hommes de tous rangs, des animaux, des ogres et des génies... bons ou mauvais ! En quête de richesse, d’amour, de pouvoir ou de bonheur, les héros de ces contes s’imposent grâce à leur courage parfois, leur ruse souvent, et toujours leur détermination
Quinze contes à lire comme autant de leçons de vie..
Une vie où règnent le merveilleux et la magie

Etude proposée par Michel Pang, Professeur des écoles stagiaire.

Ces contes sont intéressants pour des élèves du cycle 3 de l’école élémentaire, mais également en collège pour les Sixième, et cela pour plusieurs raisons dont :

- leur permettre un enrichissement culturel ;

-  pour l’originalité des histoires et des personnages : les histoires se déroulent en Tunisie, pays lointain, personnages atypiques ;

La lecture de ces contes permet de faire voyager l’enfant à travers l’espace (ici la Tunisie), le temps (existence d’un roi donc d’une époque révolue…) donc un travail sur la temporalité, de découvrir un autre mode de vie, une autre culture, la découverte de l’orient (évasion, découverte, aventure)

-  pour l’éducation à la citoyenneté : beaucoup de contes ont une morale qui est expliquée par un petite histoire et permet une appropriation de notion très théorique.

-  Pour travailler la structure d’un conte : les temps utilisés dans les contes sont toujours au passé, la structure du récit : situation initiale, élément perturbateur, péripétie, résolution du problème, situation finale.

Questionnaire de lecture sur : Le paysan et le singe

L’objectif d’un questionnaire de compréhension est de vérifier, d’aider la compréhension de l’histoire, en attirant leur attention sur les éléments essentiels de l’histoire, les substituts (qui est « il » dans le texte ?), le lieu de l’histoire.

a) Qui sont les différents personnages de l’histoire ?

b) Que fait le paysan pour gagner de l’argent ?

c) Que veut dire le mot « traite » à la ligne 8 du texte, entoure la bonne réponse ?
tirer le lait des animaux
manger un animal
tuer un animal

d) Comment le paysan s’est-il si vite enrichi ?

e) Où le paysan veut-il faire son pèlerinage ?

f) Par quel moyen de transport le paysan se déplace t-il pour se rendre à la Mecque ?

g) Pourquoi le paysan a-t-il peur des singes ?

h) Quel mauvais tour le singe lui joue t-il et que jette t-il à la mer ?

i) Pourquoi le paysan n’est-il pas fâché contre le singe ?

Etudier les personnages des contes

On pourrait faire avec les élèves un portrait moral des personnages (qualité, défaut), voir leur évolution du début à la fin du compte, dresser la liste de leurs particularités physiques et morales.
Par exemple, pour le conte Le paysan et le singe, il y a eu une évolution morale du personnage.

Une séance de production d’écrit

L’objectif va être l’écriture d’un conte. Pour cela, il est nécessaire que les élèves connaissent au préalable la structure d’un conte et ses spécificités (le temps utilisé, la structure, le schéma narratif, les thèmes comme le merveilleux, les lieux : forêt, villages, …). C’est pourquoi, la lecture de différents contes, mais ayant une structure identique, permettra une observation fine de la forme et du fond.

-  forme : titre, illustration de l’élément important du conte.

-  fond : notamment la situation de départ, élément perturbateur…

Les élèves devront écrire un autre conte en respectant les différents critères observés.
Il faudrait pour une première production d’écrit mettre les élèves en groupe de 3 pour faciliter les échanges et pour définir plus facilement la situation initiale (personnage, lieu), l’élément perturbateur,