Accueil > Concours > Professorat des écoles > PE2 > Didactique du français > Analyse de pratiques

Analyse de pratiques

2006

séance du 29/08/06
Classe S.P.
AROMAITERAI Rameharii, Christelle HOLOZET, MAUZE Caroline, TETUANUI Namoiata, GRASSI christelle.

Déroulement de la séance :

Réveil des enfants de la sieste, introduction et présentation des professeurs stagiaires par le maître formateur aux enfants. Découverte de la boite mystérieuse puis ouverture de la boite par les enfants, découverte des coquillages puis évocation de l’entourage réel des coquillages à l’aide de l’introduction d’autres éléments : sable, eau salée. Fin de la séance avec une petite comptine.

Impressions personnelles :

Début de séance : je fus d’abord très impressionné par la disposition des meubles et la petite taille de ceux-ci. Il y avait un élève qui faisait tout pour attirer l’attention sur lui et un autre qui pleurait. Le fait que les élèves veuillent absolument enlever le scotch de la boîte pour ouvrir ce qu’ils pensaient être un cadeau a fini par me dérouter un peu … J’ai essayé de rebondir assez rapidement en reprenant les idées des élèves et en revoyant mes objectifs d’acquisition de vocabulaire à la baisse. J’ai reconstruit mon dialogue avec eux en improvisant.

Autocritique de l’animation et remèdiation future possible :
La peur d’être trop sévère m’a peut-être fait basculé dans un trop grand laxisme. Il faut que j’apprenne à être plus « ferme » sans pour autant perdre la confiance que ces enfants semblaient avoir en moi.
Je suis passé de la boite mystérieuse à la comptine de façon un peu trop brutale et sans lien évident pour les enfants qui du coup on eu du mal à entrer rapidement dans la comptine.
L’incident où un enfant a mordu un autre dans mon dos montre peut-être un problème d’organisation spatiale de ma part.