Navigation rapide

Accueil > Concours > Comment préparer le CAPES de Lettres modernes ? > Attentes pour l’épreuve du CAPES : Etude grammaticale de textes de langue (...)

Attentes pour l’épreuve du CAPES : Etude grammaticale de textes de langue française et

Etude de texte postérieur au 15ème siècle et analyse stylistique orientée

avril 2013

Synthèse des rapports du CAPES externe de Lettres modernes 2011 et 2012 regroupant les attentes du jury concernant la méthodologie et le contenu pour les épreuves de grammaire et de stylistique.

Les rapports de jury de CAPES externe de lettres modernes visent comme mentionné dans le rapport 2011 les futures candidats et candidates afin de les aider dans leur préparation au concours. La synthèse proposé ci-après porte sur la partie consacrée à l’étude des textes postérieurs au 15ème siècle au sein de l’épreuve : Étude grammaticale de textes de langue française et a comme support les rapports de jury 2011 et 2012. L’étude regroupe différents domaines qui permettent d’évaluer les compétences des candidats en orthographe et morphologie, en lexicologie en morphosyntaxe ainsi que leurs capacités à effectuer une analyse stylistique orientée sur un texte donné. L’angle de lecture de ces rapports est donc de dégager les conseils, les attentes mentionnés, dans l’optique de préparer au mieux le CAPES par la suite. Chaque domaine apprécier sera ainsi aborder et les recommandations afin d’éviter les écueils rencontrés par les candidats, citées afin de fournir des pistes de travail.

Orthographe et morphologie :

• Traitement synthétique et organisé de la question (une introduction : Définition de la notion abordée/ un traitement ordonné des occurrences qui évite la juxtaposition d’informations)

• une étude comparative conjointe entre la forme orale et écrite et mise en évidence des concordances et discordances

• Transcription phonétique avec l’API ou avec l’alphabet romaniste de manière systématique

Lexicologie :

• Évaluation de la compétence de réflexion à partir des connaissances de morphologie et de sémantique et de l’aptitude à discerner le sens que ces mots prennent dans le contexte.

• Les différentes acceptions du mot doivent être indiquées en faisant attention à l’époque du texte afin d’éviter tout anachronisme et de situer ces acceptions disparues ou apparues depuis lors. Cette exhaustivité permet de mettre en évidence les potentielles tensions résidant entre le sens de la langue et le sens contextuel.

Morphosyntaxe :

• Un introduction théorique qui définit et problématise la notion à étudier

• Les occurrences présentées par le texte doivent être relevées de manière exhaustive, faire l’objet d’une analyse précise, doivent être classées par nature si elles appartiennent à la même catégorie fonctionnelle.

• Le plan doit être justifié par une bonne utilisation des outils de l’analyse grammaticale.

Analyse stylistique orientée :

Conseil :

• bien gérer son temps

Attente d’ordre formelle :

• Titres et sous-titres apparents, rédigés correctement, précis et qui s’insèrent dans une logique globale

Attentes méthodologiques :

• Capacité à saisir les enjeux stylistiques propres à un texte et à réaliser une analyse stylistique précise et pertinente.

• Problématisation et projet de lecture d’ordre stylistique, caractérisation formelle du texte à expliciter en introduction

• Axes dégagés correspondant à un procédé ou un fait d’ordre structurel annoncé en introduction et à faire apparaitre explicitement dans le corps du devoir.

• Qualité et variété des développements proposés et maitrise de la terminologie, renvoi au texte par de brèves citations et analyse de son fonctionnement et son effet de sens dans le texte

• L’explication ne doit pas être linéaire (étude organisée et développement structuré)

• Repérage précis des formes du texte et commentaire interprétatif

Ainsi un ensemble d’attentes transversales aux différentes connaissances évaluées dans cet exercice peuvent être dégagées. En effet, la nécessité de structuration de la réponse quel que soit la discipline ressort. Il faut de plus, être à la fois précis et pertinent dans le traitement de la question. La précision relève des termes employés pour définir tel ou tel élément et la pertinence de l’utilisation de cette dernière dans la construction de la réponse apportée. Le fait d’être méthodique dans le traitement du sujet et de prouver ses connaissances tout en gardant à l’esprit la clarté est ainsi mis en exergue.