Accueil > Petits Lecteurs > Lire au cycle 1 > Comptines : Dans le jardin de ma main > Dans l’allée un scarabée déambulait.

Dans l’allée un scarabée déambulait.

2007

Etude proposée par Yaëlle Amselem et Emilie Christmann.

Thème de la comptine

Le repas d’une pie affamée.

Forme de la comptine

Elle comporte deux phrases de 11 syllabes et une phrase de 6 syllabes écrite en plus gros.

Niveau

Fin de cycle 1 et début de cycle 2.

Pistes pédagogiques

Séance 1

Objectif : Découverte et mémorisation de la comptine.

- La comptine et les images sont affichées en grand au tableau.
- Le maître demande aux élèves d’émettre des hypothèses sur le thème de la comptine uniquement en s’appuyant sur les illustrations (selon vous, de quoi parle-t-elle ?)
- Lecture de la comptine par l’enseignant accompagnée du jeu de doigts pour que les enfants s’imprègnent du texte.
- Vérification des hypothèses de départ. Le maître doit alors s’assurer que tous les élèves ont bien compris la comptine (ils doivent être capables de la reformuler avec leurs propres mots). Les mots difficiles ou inconnus (exemple : déambulait, affamée,...) sont expliqués.
- Lecture saccadée phrase par phrase afin d’aider les élèves à mémoriser la comptine petit à petit : une phrase est dite puis est répétée par les enfants.
- A la fin de la séance, on récite la comptine en entier en faisant le jeu de doigts.

Séance 2

Objectif : discrimination auditive du phonème [e].

- La comptine est remise en mémoire lors des rituels du matin.
- L’enseignant récite la comptine en insistant sur le phonème [e]. Il demande aux élèves : « quel son entendez-vous le plus souvent ? »
- Frappé syllabique des mots en [e] (allée, scarabée, déambulait, affamée, posée, bouchée).
- Interroger les enfants : « dans quelle syllabe entendez-vous le son [e] ? ».
- On peut ensuite leur demander de le coder sur leur ardoise afin qu’ils s’aperçoivent que le son étudié est toujours présent en fin de mot. On peut ainsi introduire la notion de rime.

Séance 3

Objectif : mise en voix du texte

- Lors de la première séance, les élèves auront certainement remarqué que la dernière phrase est écrite plus grosse que les autres. Si tel n’est pas le cas, on les y amènera.
- Suite à ces remarques, on leur demande : « comment pourrait-on dire la comptine en changeant sa voix ? ». Ils proposeront alors différentes manipulations vocales. Réponse attendue : partir en chuchotant et aller de plus en plus fort jusqu’au cri.

Transdisciplinarité

- Lien avec le domaine Agir et s’exprimer avec son corps : le frappé syllabique peut être matérialisé par des sauts dans des cerceaux placés en cercle à chaque syllabe prononcée.

- Lien avec la découverte du monde : les insectes.