Accueil > Collège & lycée > Le français en Première > Le genre épistolaire > Documents complémentaires > En écrivant Madame Bovary

En écrivant Madame Bovary

2004

Ecouter les oeuvres des grands auteurs : une autre façon d’apprendre et d’apprécier la littérature sur le site :


border="0">

Présentation de l’œuvre :

Cette longue lettre à Louise Colet, sa maîtresse, Flaubert ne l’a jamais écrite telle quelle. C’est un faux authentique.

A partir de la correspondance adressée à Louise entre 1851 et 1855 (près de 250 lettres), André Versaille (fondateur des éditions Complexe) a bati une longue lettre, sorte de thèse emblématique de la correspondance du Flaubert des années Bovary.

Ce texte n’est pas seulement un témoignage exceptionnel sur la genèse au quotidien d’une grande oeuvre, il constitue également un très personnel qu’est-ce que la littérature ?

A ses idées sur l’art, le roman et la critique, Flaubert mêle des attaques vengeresses contre la bêtise et le grotesque de la vie, décochées d’une plume jubilatoire.

Cette lettre nous révèle un Gustave Flaubert tonique, truculent en diable, aux antipodes de je ne sais quel ermite de Croisset qui aurait-choisi-l’art-contre-la-vie.