Accueil > Actualités du livre > Poésie > Ouvrages critiques > L’Art de Rimbaud de Michel Murat

L’Art de Rimbaud de Michel Murat

décembre 2002

Michel Murat, L’Art de Rimbaud, éditions Corti, 2002

Dans l’histoire des formes poétiques, Rimbaud est l’acteur d’une mutation rapide, que la brièveté de son oeuvre permet de suivre dans le détail. Ces aspects techniques n’ont pas fait jusqu’ici l’objet d’une synthèse. Le présent ouvrage voudrait combler cette lacune. Le mot d’art dans le titre est une prise de position : l’œuvre de Rimbaud, loin d’être " hors de toute littérature", s’inscrit dans la poésie du XIXe siècle. La mécanique du vers ou l’agencement du poème en prose, fruit d’un travail savant de subversion et d’invention, rendent lisible cette historicité.

Les deux parties suivent un ordre chronologique. La première traite du vers, puis de la rime ; l’étude des superstructures est limitée à un chapitre sur le sonnet. La seconde étudie les Illuminations en tant que recueil de poèmes en prose. Elle va du genre au recueil comme ensemble ordonné, puis au poème lui-même : découpage typographique, ponctuation, syntaxe, rapport entre vers et prose.

  • Michel Murat, professeur à la Sorbonne, est l’auteur de livres sur Julien Gracq, ainsi que sur Desnos et le surréalisme..

    Michel Murat L’Art de Rimbaud
    492 pages
    2002
    ISBN : 2-71430796-5-
    Éditions José Corti

    Et pour plus de détails :

    PREMIÈRE PARTIE : LES POÈMES EN VERS

    Chapitre 1 : Le vers 13
    Hypothèses générales et questions de méthode 15
    Les alexandrins 32
    Évolution métrique de l’alexandrin en
    1870 et 1871 33
    Les poèmes de 1870 37
    Alexandrin binaire et alexandrin ternaire 41
    Les épithètes à la césure 51
    Les derniers vers de 12 syllabes 57
    Les autres vers composés 67
    Les décasyllabes 69
    Le vers de 11 syllabes 74
    Les vers simples 80
    L’octosyllabe en 1870 et 1871 82
    Les vers simples en 1872-1873 90
    1. Maintien d’une métrique littéraire 91
    2. Littérarisation d’une métrique de chant 92
    3. Déconstruction du cadre métrique 103

    Chapitre 2 : La rime 109
    Le contexte littéraire 111
    CritÈres de description 115
    La richesse des rimes 122
    Les poèmes de 1870 127
    Richesse phonique et richesse graphique 134
    Les poèmes de 1871 135
    Les poèmes zutiques 138
    La correction 142
    Variation du timbre vocalique 142
    Les consonnes flottantes 144
    Les rimes « pauvres » 147
    Le bon usage des rimes faibles 149
    Rimes stéréotypées 149
    Rimes « sourdes » en -té et en -ment 151
    Rimes grammaticales 151
    La rime ludique 155
    Rime et vers 164
    L’enjambement et la rime 165
    Le « grand » vers 167
    Les poèmes de 1870 : incipit et clausules 169
    Deux voies de l’invention poétique 175
    Rime et citation 177
    La rime dans les poÈmes de 1872-1873 186

    Chapitre 3 : Un maître du sonnet 197
    Le sonnet libertin et son contexte littéraire 198
    La structure des sonnets de 1870 207
    Les sonnets de 1871 213

    DEUXIÈME PARTIE : LES ILLUMINATIONS

    Chapitre 1 : Un recueil de poèmes en prose 229
    Le genre 229
    Poème en prose et poésie non versifiée 232
    L’hypothèse du recueil 241
    Le titre 248
    Les Illuminations et le modèle baudelairien 250
    Le recueil 260
    L’encadrement 261
    Le début du recueil 265
    La disposition d’ensemble 274
    Les poèmes des feuillets numérotés 276
    Les poèmes sur feuillets séparés 279
    Les groupements thématiques 282
    Le cycle urbain 285
    Les suites numérotées 291
    Phrases et les textes du feuillet 12 295

    Chapitre 2 : La disposition du poème 299
    Les types de disposition du poème en prose 300
    Les poèmes alinéaires 311
    Poèmes à corrélation forte 314
    Poèmes à segmentation « logique » 322
    Poèmes anaphoriques 327
    La ponctuation 333
    Problèmes d’édition 333
    Le cas de Nocturne vulgaire 339
    Poétique du tiret 343
    Énumération, amplification 356
    Barbare - pour conclure 360

    Chapitre 3 : Grammaire de la poésie 367
    La mise en évidence de la langue 375
    Répétitions 376
    Déviations apparentes 378
    Le jeu de la phrase 383
    Nominalisations 383
    Le participe 387
    L’autonomie des éléments 391
    Les parallélismes 397
    Une grammaire fantastique 400
    Fairy 402
    Ville 405
    Sonnet 407
    Le Génie de la langue 409

    Chapitre 4 : Vers et prose 421
    Mètres virtuels 422
    Modules rythmiques 431