Accueil > Petits Lecteurs > Lire au cycle 1 > Parcours de lecture > La première fois que je suis née de Vincent Cuvellier et Charles (...)

Album

La première fois que je suis née de Vincent Cuvellier et Charles Dutertre

2007

Publié chez Gallimard, collection Giboulées (2006).

Etude présentée par Rainui Galenon et Heiura Homai, professeurs des écoles stagiaires à l’IUFM du Pacifique (PE2).

Album d’une exceptionnelle qualité qui mêle humour, sensibilité, tristesse et amour… et traite des moments forts et touchants d’une vie (exemples : naissance, parentalité, déception amoureuse, adolescence, féminité (apparition de la menstruation), sexualité…). On peut lire cet album à tous les âges parce qu’il est d’une grande qualité littéraire et parce qu’il est aussi riche en jeux de mots, figures de style…

Dans une perspective didactique, le traitement de l’image sera intéressant. En effet, l’image est tantôt redondante, tantôt elle illustre l’implicite contenu dans le texte, et c’est ce qui fait toute sa qualité à notre sens.

Etude de quatre textes de l’album La première fois que je suis née.

- Extrait 1 : La première fois que j’ai entendu de la musique, ce n’était pas la première fois.

- Extrait 2 : La première fois que j’ai joué de la trompette, c’était pas de la trompette.

- Extrait 3 : La première fois que j’ai joué de la trompette devant tout le monde, les oreilles de mon père n’en croyaient pas leurs yeux et les mains de ma mère tapaient du pied.

- Extrait 4 : La première fois que je t’ai joué de la trompette, tu as tapé le rythme avec tes pieds. Je n’en croyais pas mes yeux.

Pourquoi ces extraits ?

_Ces extraits montrent une évolution du personnage : une évolution physique (cf. les différents stades de la vie : vie intra utérine → enfance → adolescence → adulte) et une évolution des compétences dans le domaine musical (le personnage est très tôt « immergé » dans la musique, les extraits permettent d’appréhender le passage de l’apprenti à l’expert musicien (trompettiste)).
_La structure syntaxique des phrases est la même pour tous les extraits : « La première fois que… ». Cela permettra de faire produire aux élèves, des énoncés basés sur la même structure.

Proposition d’activités :

  • Etape 1 : Production d’une histoire à partir d’images
    Seules les images sont données aux élèves. Dans un premier temps, par petit groupe, les élèves construiront une histoire à partir des images qu’ils ordonneront à leur convenance. Dans un deuxième temps, ils restitueront leur histoire aux autres élèves, en agençant au tableau les images. Et dans un troisième temps, ces histoires seront restituées à l’adulte sous la forme d’une dictée. Les productions écrites de chaque groupe seront affichées sous chaque séquence d’images.
  • Etape 2 : Travail sur la relation texte/image
    A chaque extrait lu par le maître, les élèves associent l’image correspondante. Ceux-ci devront justifier leur choix en se basant sur la relation texte/ image (ce travail permet de développer la lecture contrapuntique).
    Les extraits ne seront pas lus dans l’ordre.

    Les indices iconographiques/ Les indices textuels

    1) La première fois que j’ai entendu de la musique, ce n’était pas la première fois.

    Vie intra utérine : cordon ombilical.

    2) La première fois que j’ai joué de la trompette, c’était pas de la trompette.

    Le personnage souffle dans un violon.

    3) La première fois que j’ai joué de la trompette devant tout le monde, les oreilles de mon père n’en croyaient pas leurs yeux et les mains de ma mère tapaient du pied.

    Présence de cinq personnages au second plan.

    4) La première fois que je t’ai joué de la trompette, tu as tapé le rythme avec tes pieds. Je n’en croyais pas mes yeux. Présence de deux personnages dont un dans le ventre.
    Ce qui permet de confirmer qu’il s’agit du même personnage à l’adulte : c’est le signe particulier présent sur le visage (un grain de beauté).

    Etape 3 : Travail de compréhension des phrases.

    1) Travail sur le pronom personnel « je » : il s’agit bien d’un même personnage qui parle à la première personne.

    2) Travail sur le concept « La première fois » : montrer aux élèves que les premières fois interviennent à différents stades de la vie (cf. évolution physique du personnage, en corrélation avec l’évolution de ses compétences musicales).

    Etape 4 : Travail sur la chronologie des images

    Une fois le texte et l’image associés, les élèves devront remettre dans l’ordre les images. Ceux-ci devront justifier leur choix.
    La lecture des extraits ordonnés de l’album permettra la validation ou non des productions.
    *Il sera possible de faire un retour sur les productions de l’étape 1, pour comparer leurs phrases à celles de Vincent CUVELLIER et Charles DUTERTRE.

    Etape 5 : Productions des élèves basées sur la structure « La première fois que… »

    Les élèves devront raconter, à l’oral ou par le dessin, leurs « premières fois que… ».


    Autres pistes pédagogiques proposées par Typhaine Dauchez et Moea Wolher (professeurs des écoles stagiaires à l’IUFM du Pacifique).

  • a) découverte et analyse de la première de couverture :

    Une première de couverture qui étonne à plusieurs titres :

    -  Titre et illustration ne sont pas redondantes.

    -  La formulation du titre interpelle : peut-on naître plusieurs fois ?

    Avec les élèves :

    Présenter la première de couverture, décrire l’illustration. Lire le titre :
    -  Que pensez-vous de ce titre ? Est-ce qu’il ne vous paraît pas bizarre ? Si je dis « la première fois que je suis née », ça veut dire qu’il y a une deuxième fois, est-ce qu’on peut naître plusieurs fois ?

    -  Dans quelle phrase peut-on utiliser cette expression ? Faites des phrases qui commencent par « La première fois que ». Ecrire les phrases prononcées sur une affiche avec le nom des élèves.

    -  Emissions d’hypothèses quant au titre en dictée à l’adulte.

  • b) Montrer les images de la page 1 à la page 12.

    Propos spontanés des élèves et justifications de
    leurs interprétations.

    Séances suivantes : intérêt pédagogique de chaque page.

  • Activité : Associer illustrations et textes.

    Objectif : compréhension littérale et repérage de la ritournelle (la première fois que …).

    Démarche :

    lecture du texte par la maîtresse puis questions. Les élèves proposent une image à associer au texte et justifient leur choix.

    Exemple page 1 :

    -  Qui parle ? (« j’ai ouvert les yeux… »)

    -  De quoi parle-t-elle ?

    -  Pourquoi pleure-t-elle ?

    -  Pourquoi s’arrête-t-elle de pleurer ? Que sont les « deux montagnes de lait » ?

    Relecture du texte. Mimer la scène avec une peluche ou poupée.Toute la justification des élèves peut se faire par la dernière phrase : « c’était les yeux de maman ».

    Questions :

    « Vous souvenez-vous des premiers mots du texte » Faire le rapprochement avec le titre. On a dit que le titre était étonnant, peut-on alors dire « la première fois que j’ai ouvert les yeux ? »