Accueil > Petits Lecteurs > Lire des BD à l’école > Le Guide junior des dingues de l’école de Goupil, Douyé et Manhaes

Le Guide junior des dingues de l’école de Goupil, Douyé et Manhaes

2007

Publié aux éditions Vents d’Ouest en 2005

Présentation de l’album :

Comme dans chaque album de la série des Guides junior, c’est l’humour au second degré qui prime. Et sur ce thème de l’école, les auteurs s’en sont carrément donnés à cœur joie ! On se demande même parfois si ce n’est pas du vécu !!! Quels élèves étaient Goupil, Douyé et Manhaes (les auteurs) ? A serieslitteraires.org, on aimerait bien savoir !!!
Le guide junior de l’école est assurément un album hilarant, tant pour les élèves que pour les profs ! Comment survivre à l’école ? Les auteurs déclinent ce thème sur le mode de l’ironie en adoptant le point de vue du dernier de la classe, du « glandeur » ou de la « glandeuse » sympathique qui sait se jouer des adultes, profs ou parents :

L’art de justifier les mauvaises notes

Chaque planche forme un sketch ou un passage en revue de tout ce qui fait l’école : les types de profs et d’élèves, les devoirs, les punitions, les cours, les directeurs, les contrôles, la triche, la récré, la cantine, les retards, le bulletin scolaire, la photo de classe, les vacances, les bons et les mauvais côtés de l’école, etc. C’est exhaustif et drôle : on trouve toutes les situations possibles, depuis le problème du cartable à la rentrée :

Gros plan sur le cartable

aux grandes vacances :

Youpi c’est les vacances !

en passant par la convocation chez le directeur :

Les trucs abominables de l’école

Bref, Le guide junior de l’école est un livre à mettre entre toutes les mains !

Pistes pédagogiques pour enseignants ayant le sens de l’humour :

Car la BD ne donne pas vraiment une image très flatteuse des profs, mais c’est toujours de l’humour et jamais méchant :

Les bonnes combines du glandeur
  • Qu’est-ce que l’école ?

    La BD permet d’engager le débat et de travailler sur les représentations que chacun se fait de l’école. On peut demander à un groupe d’élèves d’interroger différentes personnalités de l’école (ou du collège) : directeur, profs, élèves, infirmier, secrétaire, etc., et noter leurs réponses pour faire une planche à la manière de celle que l’on trouve à la page 4 : « L’école, c’est quoi ? ». La planche ainsi créée par les élèves pourra être insérée dans le journal de l’école. On peut la réaliser à l’aide de dessins ou de photographies des personnes interrogées. On peut même y ajouter une dimension historique : qu’est-ce que l’école pour Charlemagne, Jules Ferry, Célestin Freinet, etc.

  • Liaison CM2 - Sixième

    Les élèves de Sixième peuvent produire une planche à destination des CM2 sur le modèle de « L’école, visite guidée. Suivez le guide ! ». Cette planche pourra être réalisée à l’aide de photographies légendées par les élèves et envoyée aux CM2 avant qu’ils viennent visiter le collège en juin.

  • Qui trouve-t-on dans notre école ?

    On réalisera à l’écrit et en collectif (en dictée à l’adulte) le portrait de quelques élèves en ciblant leurs petites manies à la manière de la planche « Copains, copines et autres élèves. Les grandes catégories d’élèves » page 11. Au collège, on fera la même chose pour tous les profs de la classe, à la manière de la planche « Les différents types de profs. Y’a de sacrés phénomènes. » . Ces activités permettent de travailler le portrait et d’analyser les procédés utilisés en fonction du genre du texte : la BD est plus concise que les textes narratifs : le dessin comme les dialogues vont à l’essentiel pour que le personnage soit reconnaissable au premier coup d’œil. On peut rapprocher cette technique de celle des contes dans lesquels le portrait des personnages est brossé en quelques mots. Le roman en revanche peut prendre son temps : la psychologie du personnage, son portait physique et moral se dessinent progressivement au fil des pages et en fonction des aventures qu’il vit.

  • Ecole publique ou privée ; la laïcité.

    On peut aborder ces thèmes après la lecture de la planche « Toutes les sortes d’école » page 9. Les auteurs nous emmènent en six vignettes de l’école publique à l’école buissonnière.

    On pourra aller plus loin avec les élèves et chercher les différentes sortes d’école dans le monde, comment on y travaille, ce que l’on y apprend, les uniformes que l’on doit parfois porter et faire des recherches sur l’historique de l’école publique, gratuite et obligatoire. Cela permettra aux élèves de découvrir que dans le monde, certains enfants sont obligés de travailler très jeunes pour gagner une misère, certains doivent faire la guerre et d’autres mendier. Comment faire respecter les droits de l’enfants ? Cela pourra déboucher sur des débats au sein de la classe.

  • Ecrire l’humour

    Ce n’est pas facile ! C’est d’abord une question de distance et de regard. Les auteurs portent un regard distancié et amusé sur l’école. Même les choses très désagréables sont décrites avec humour, comme par exemple les devoirs, les punitions, les leçons à apprendre, les carnets à faire signer.
    On pourrait, en classe, partir de quelques événements qui se seraient produits pour réaliser une planche intitulée « La vie dans mon CM2 (ou Sixième, etc.) ». Six groupes d’élèves doivent réaliser chacun une vignette sur un sujet différent, comme par exemple : le dernier contrôle de maths, la punition collective en français, le dispute entre un élève et le prof de biologie, la première séance avec la nouvelle assistante d’anglais, etc. Le but : réaliser la vignette la plus drôle possible en gardant les personnages de la BD Le guide junior de l’école.

  • Littérature en réseau

    Voici d’autres livres de littérature de jeunesse sur le thème de l’école :
    Un monde sans école de Marie-Thérèse Mutin
    Ma mère est une sorcière d’Agnès Bertron
    Le prince de Motordu de Pef
    L’ivre de français de Pef
    Mathilda de Roald Dalh

    Quatrième de couverture :

    Comment parler aux profs ?
    Que faire si on s’ennuie en cours ?
    Comment faire signer ses mauvaises notes ?
    Que faut-il jamais faire en classe ?
    Quelles sont les bonnes combines du glandeur ?
    Veux-tu être la star du bahut ?

    Le guide junior de l’école, c’est :

    - des bons plans pour trouver l’école sympa
    - des méthodes infaillibles pour avoir des super bonnes notes
    - des leçons pour ne plus s’ennuyer en classe
    + une cible à excuses et 6 cartes pour se faciliter l’école !