Accueil > Collège & lycée > Langues étrangères > Français langue étrangère > Ressources Pédagogiques > Le Kiosque, méthode de français, 1er volume, éd. Hachette, FLE, (...)

Le Kiosque, méthode de français, 1er volume, éd. Hachette, FLE, 2007

Etude présentée par Marion Lefebvre,Elodie Tanneau et Xavier Madeux.

2007

Publié aux éditions Hachette Français langue étrangère Cliquez sur le catalogue pour accéder au site en 2007.

Présentation du manuel :

Il est partagé en neuf unités ; chacune présente un thème différent, abordant les centres d’intérêt d’un adolescent. Chaque unité se compose ainsi :

  • page de présentation sous forme de « une » de magazine,
  • un temps oral reposant sur l’écoute d’un texte, des exercices de compréhension, des mises en situation, et une première approche sur un point de grammaire (le manuel s’accompagne d’un cd audio)
  • un temps écrit qui porte sur la compréhension d’un document de départ (affiche, carte postale, jeu, etc...), et qui amène à un travail sur la maîtrise du langage
  • un atelier langue qui propose des exercices de réinvestissement dans différents domaines (grammaire, phonologie, conjugaison, vocabulaire)
  • une partie « communique » qui incite à développer l’expression orale et à réinvestir le vocabulaire en particulier dans des situations de vie quotidienne.
  • une partie « civilisation », développant certaines caractéristiques culturelles du pays : modes de vie, personnalités, symboles...
  • un bilan permettant de faire le point sur les connaissances acquises par les élèves au cours de l’unité.
    La fin du manuel propose une synthèse des différentes situations de communication, un précis grammatical résumant les notions de grammaire abordées, la transcription écrite du cd audio, un lexique décliné en plusieurs langues (espagnol, anglais, grec, portugais, allemand).

    Utiliser Le kiosque à l’école élémentaire : l’avis des professeurs des écoles

    Cet ouvrage présente des sujets et des activités adaptés à des élèves de collège, dans le cadre du français langue étrangère. La progression est bien conçue, car elle propose une réelle gradation en terme de difficulté. Du point de vue de la phonétique, les paires minimales sont abordées pour faciliter leurs distinctions : exemple unité 7 : phonèmes [p]/[b], [v]/[f], [b]/[v] ).

    Le manuel est attrayant, agréable à manipuler.

    La progression, certains supports écrits, et des exercices de grammaire peuvent être réutilisés et certainement recontextualisés en fonction des centres d’intérêts, mais également des capacités de compréhension, d’élèves plus jeunes.

    Certaines parties de ce manuel pourraient éventuellement être utilisées par des professeurs des écoles en France dans le cas où un élève étranger, (on l’appellera Bob), serait scolarisé dans leurs classes, car il constitue une banque d’activités intéressante à exploiter.

    Ainsi, en guise d’exemples, voici quelques points de langue pouvant être travaillés :

    Le vocabulaire inhérent à la classe (outils, consignes, lieux...)
    L’unité zéro répond bien au besoin premier qui est de s’adapter à un nouvel environnement, étranger pour l’élève arrivant.
    Toutes les écoutes proposées par le cd audio sont intéressantes à proposer à l’élève étranger, pour un travail en autonomie. La partie « tu comprends ? » / « 2 : écoute et associe » demande d’associer une phrase à un des dialogues entendu ; ceci permet de travailler la reconnaissance auditive ainsi que la correspondance graphie-phonie.

    Une situation de tutorat peut être mise en place pour l’apprentissage des consignes (qui sera par la suite acquis par la répétition en classe, en situation) ; sur le modèle de l’activité 5 et 6 («  tu comprends » p9), un élève verbalise et mime les consignes pour Bob, qui doit à son tour exprimer les consignes à l’autre.

    L’activité 4 p8 « observe et associe » (associer un mot à un dessin), pouvant être accompagnée en premier lieu du cd, permet de retravailler en autonomie le vocabulaire employé précédemment, sous forme écrite cette fois-ci.

    L’activité 10, jumelée avec l’activité 7 p9, sert de support à un travail en tutorat. Un élève montre un objet en le nommant, Bob répète ; puis l’élève pose la question « qu’est-ce que c’est ? », Bob répond « c’est un livre, c’est un stylo... ». Ces deux temps permettent de travailler la prononciation ainsi que la mémorisation. L’exercice 7 permet un réinvestissement en autonomie.
    Notons que cette unité permet d’introduire les articles indéfinis, ainsi que le féminin et le masculin accompagnant les noms.

    La partie « alphabet » p10 offre l’occasion à Bob d’apprendre la prononciation de l’alphabet français, mais aussi d’introduire l’alphabet de la langue de Bob, qui permet une ouverture culturelle, pour une meilleure intégration de l’élève. Le cd du manuel propose une mise en chanson de l’alphabet français, que l’on peut apprendre en classe entière. Au professeur ensuite de trouver un alphabet chanté dans la langue de Bob, avec l’aide de celui-ci, qui devra par la suite l’apprendre à la classe.

    On pourra utiliser des exercices de l’unité deux pour le vocabulaire des matières (histoire, maths...), et les expressions de la vie courante (se présenter, dire ses goûts : aime, adore, déteste). Le principe de tutorat est idéal pour ces compétences relevant du domaine oral. Notons qu’il est important que tous les élèves puissent être tuteurs à un moment ou à un autre.

    Le vocabulaire de la vie courante (description des éléments de la maison : chat, télé, table...) et les termes topologiques apparaissent dans l’unité 7 et peuvent faire l’objet d’un travail sur le même schéma que celui développé précédemment.