Accueil > Actualités du livre > Hadrien Laroche > Les Orphelins d’Hadrien Laroche

Les Orphelins d’Hadrien Laroche

vendredi 3 mai 2013

Trois personnages au destin brisé qui ont en commun la même fêlure, voilà ce que nous narre Hadrien Laroche. Le poids du passé revient tel un leitmotiv avec H née Bloch qui ne parvient pas à faire table rase de sa vie passée. Elle a vu son père succomber dans les camps de concentration durant la guerre. Cette femme devenue mère ne s’est jamais remise de cette disparition et n’a jamais eu la force de faire son deuil. H née Bouttetruie, atteinte d’une maladie orpheline, s’est résignée et est partie loin de chez elle avec son mari pour vivre dans un « taudis ». Enfin, H né Berg a décidé de couper tous les liens familiaux qui l’unissaient à ses parents. Sous divers aspects, tous sont orphelins. A travers les yeux du narrateur nous rendons visite à ces trois personnages qui, par leurs histoires, se ressemblent. Tous tentent de surmonter leur peine et leurs désillusions. L’auteur s’attache à séparer distinctement ces trois portraits sous forme de trois petites nouvelles, en utilisant un « je » qu’il veut neutre.

Ce livre aussi touchant qu’ironique et sévère ne m’a pas totalement séduit. Il m’a fallu du temps pour comprendre où Hadrien Laroche voulait en venir. Dans une oeuvre courte mais intense, l’écrivain nous perd parfois au détour de longues descriptions psychologiques. Il faut reconnaitre que tout le génie d’Hadrien Laroche s’illustre au travers de nombreuses méthaphores, comparaisons et symboliques, cependant il donne l’impression d’un merveilleux fouillis ! Pour lire ce livre et ne pas décrocher en cours de route, l’auteur ne doit pas nous lâcher la main une seule seconde. Hadrien Laroche s’est-il perdu dans sa volonté de mêler Histoire et psychologie (ces fractures identitaires qui les rongent depuis l’enfance) ? Au fil des pages qui se tournent, on prend conscience que ce roman n’est pas à la portée de tous. Il faut aller au delà de l’arbitraire des mots qui sont posés sur le papier.

Galerie