Accueil > Actualités du livre > Domaine anglophone > Littérature irlandaise > Les Os d’Echo et autres précipités de Samuel Beckett

Les Os d’Echo et autres précipités de Samuel Beckett

mardi 10 décembre 2002

Samuel Beckett
Les Os d’Echo et autres précipités
Traduit de l’anglais et présenté par Edith Fournier
64 p.
ISBN 2.7073.1804.3

C’est le son de la voix d’un très jeune Samuel Beckett que l’on entendra ici, une voix qui peut parfois sembler bien étrange comparée à celle qui s’exprime dans ses œuvres plus tardives. Mais les thèmes de ces poèmes feront résonner leur écho dans l’ensemble de son œuvre.
Le sous-titre « et autres précipités » évoque le phénomène chimique par lequel une substance se trouve séparée de son solvant et tombe au fond de l’éprouvette grâce à l’action d’un réactif que l’on a introduit dans le liquide. Le précipité n’est pas la simple sédimentation d’une substance solide qui aurait été, un temps, en suspension dans un liquide mais toujours distincte. Par la « précipitation », le chimiste retrouve la substance première dont l’identité même s’était perdue dans l’agrégat formé avec le solvant. Ainsi du poète, agent réactif qui libère et révèle une substance essentielle.
Les treize poèmes qui constituent ce recueil ont été écrits entre 1928 et 1935. Après avoir terminé brillamment à Dublin ses études supérieures de lettres (langues et littératures romanes) en décembre 1927, Samuel Beckett obtient une nomination pour deux années en qualité de lecteur à l’Ecole normale supérieure de la rue d’Ulm à Paris. Mais il ne doit gagner ce poste qu’en octobre 1928. Entre-temps, durant le premier semestre de 1928, il enseigne la langue et la littérature françaises au Campbell Collège de Belfast où il acquiert un avant-goût - en l’occurrence un avant-dégoût - du métier d’enseignant auquel ses professeurs et sa famille l’estiment et l’espèrent destiné.

Table des poèmes

Le Vautour - Enueg I - Enueg II - Alba - Dortmunder - Sanies I - Sanies II - Serena I - Serena II - Serena III - Malacoda - Da Tagte es - Les Os d’écho.

Avec l’aimable autorisation des Éditions de Minuit.