Navigation rapide

Accueil > Collège & lycée > Le français au collège > La littérature de jeunesse > Quatrième-Troisième > Lili dans la lune de Shaïne Cassim

Lili dans la lune de Shaïne Cassim

samedi 7 juin 2003

Lili dans la lune de Shaïne Cassim aux éditions Grasset-jeunesse, collection Lampe de poche

Ce roman passionnera les adolescents qui retrouveront certaines des préoccupations de leur âge. Le rapport parent-enfant, le désir de liberté et d’affranchissement personnel, la musique ou la remise en cause des préjugés de l’enfance. Tous ces thèmes sont abordés avec humour et tendresse dans un roman bien écrit et d’accès aisé. Il pourra être proposé en lecture cursive à des élèves de Quatrième et de Troisième, qu’ils soient des lecteurs confirmés ou tâtonnants.

Lili est une jeune fille de quinze ans. Elle vient d’apprendre que son père, qu’elle croyait mort, vit dans le sud de la France. Au début du roman, elle s’apprête à le rejoindre et monte dans un train. Elle y rencontre une vieille dame originale qui lui suggère que son père réel ne ressemble sûrement pas à celui qu’elle avait imaginé. Au terme de ce voyage, il y a Laurie, le père de Lili…

Le point de vue : qui raconte ?

L’utilisation de la première personne du singulier permet au lecteur de découvrir cette histoire à travers le regard d’une jeune fille de quinze ans. Les commentaires et les monologues intérieurs de la narratrice permettent d’aborder la fonction romanesque de la focalisation interne. On pourra prendre l’exemple des portraits, puisque tous les personnages surgissent dans la vie de Lili comme autant de rencontres qui sont l’occasion de descriptions subjectives. On étudiera aussi la présence du journal intime dans le roman.

Les portraits : la caractérisation des personnages :

  • Sidonie Trompette : p.21 : quelles expressions annoncent que Lili va décrire Sidonie ? Etudier la manière dont les traits physiques de Sidonie sont reliés à des caractéristiques morales. Sidonie est d’emblée présentée comme une personne de confiance à laquelle Lili pourra faire des confidences (« Avec des joues pareilles, on ne peut faire de mal à personne. »)
  • Laurie : il est le père que Lili n’a jamais connu … jusqu’à leur rencontre l’été de ses quinze ans. L’image qu’elle s’était faite de lui apparaît dans des notations vagues, lorsqu’elle dialogue avec Sidonie. Il est alors qualifié de « parfait extraterrestre ». Le récit joue sur un effet d’attente amplifié par le voyage en train et le retard consécutif à la station manquée. Laurie fait partie, avec Lili, des personnages principaux de l’histoire. Le récit est basé sur leur rencontre qui lui donne toute sa dynamique. L’attention du lecteur se porte alors moins sur l’aspect physique du personnage que sur les émotions de la jeune fille. Les seuls éléments qui sont donnés sont la haute stature du personnage et la couleur de ses espadrilles à la fin du chapitre 3. Enfin, p. 41, Lili s’efforce de décrire Laurie, et ce qu’elle remarque, c’est sa voix, sa façon de parler qu’elle compare avec celle de sa mère. C’est un premier moyen de rapprocher, dans son esprit, ses deux parents. Tout au long du roman, Lili perçoit Laurie comme quelqu’un d’étrange - d’où l’expression de « parfait extraterrestre » au début de l’œuvre -expression reprise page 86).

    Le journal intime

    Il apparaît comme un véritable monologue intérieur. Lili a décidé de tenir un journal parce qu’elle traverse une période bouleversante et déterminante de sa vie et aussi « parce que toutes les adolescentes le font. ». Lorsque les émotions sont trop fortes, elle décide d’écrire. On pourra alors souligner que la modalité dominante est la modalité interrogative (voir par exemple p. 34). Le journal intime est écrit en italique et permet aussi de marquer certains temps forts du récit : p. 78 il commence ainsi « Tout de même ça me fait un choc. »

    Les dialogues

    Ce roman pourra être l’occasion d’aborder l’introduction du dialogue dans le récit et les marques de l’oralité qui renvoient au monde de l’adolescence.

    Quelques pistes :

    Adapter son discours au destinataire :

  • dialogue téléphonique avec la mère ; mélange de complicité et de rancœur puisque cette dernière avait caché à Lili l’existence de son père.
  • Sidonie : elle apparaît comme un double de la mère. Elle est une confidente neutre par rapport à l’histoire familiale de Laurie.
  • Laurie : Lili tente de mieux le connaître. Son discours est tantôt chargé d’émotions, et tantôt il fait preuve de stratégie verbale (questionnement sur la situation sociale de Laurie). On peut aussi étudier les scènes d’affrontements entre ces deux personnages. On montrera que le dialogue est significatif de la relation entre les personnages. Idem pour l’absence de dialogue (les silences entre Lili et son père au début de l’histoire).

    Production d’écrits :

    Voici trois sujets de rédaction :

    Le portrait :

  • Laurie attend Lili sur le quai de la gare. Enfin, il l’aperçoit. Racontez ce qu’il voit et ce qu’il ressent en utilisant la première personne du singulier.

    L’écriture personnelle :

  • Lili vient de rentrer chez elle. Dans son journal intime, elle fait le bilan de sa rencontre avec Laurie.

    le dialogue

  • Sidonie Trompette est furieuse contre Laurie (chapitre 15 et 16). Elle décide finalement de lui dire ce qu’elle pense de lui. Imaginez un dialogue entre ces deux personnages.

    Faire une fiche de lecture

    Titre du roman :

    Nom de l’auteur :

    Nom de l’éditeur :

    Titre de la collection :

    A quel passage du livre renvoie l’illustration de la couverture ?

    Quelles informations contient la quatrième de couverture :

    Justifier le titre du roman :

    Quels sont les personnages du roman ? Donnez leurs noms et précisez les liens qui les unissent :

    Dites le sujet du roman en quelques phrases :

    Qu’est-ce qui vous a plu dans Lili dans la lune  ? Rédigez un paragraphe dont l’objectif est d’inciter les autres élèves de la classe à lire ce roman.

    Testez votre lecture :

    1/ A quelle personne ce roman est-il écrit ?

    2/ Où Lili se trouve-t-elle au chapitre 1 ?

    3/ Que lui a offert sa mère avant son départ ? Quel rôle cet objet joue-t-il dans le roman ?

    4/ Pourquoi la musique d’Alanis Morisette qu’elle écoute dans son baladeur lui « flanque [-t-elle] la frousse ?

    5/ Que lui propose Sidonie Trompette au chapitre 1 ?

    6/ Pourquoi Lili se confie-t-elle aussi facilement à Sidonie qu’elle vient tout juste de rencontrer ?

    7/ Quelle est la manie de Sidonie comme « remède contre l’âge » ?

    8/ Pourquoi la vieille dame qualifie-t-elle le père de Lili de « parfait extraterrestre » ?

    9/ Comment Lili réagit-elle lorsqu’elle s’aperçoit qu’elle a passé l’arrêt auquel elle devait descendre ?

    10/ Quelle constatation Laurie fait-il en voyant sa fille pour la première fois ?

    11/ Pourquoi Laurie refuse-t-il d’entrer chez lui au retour de la gare ?

    12/ Certains passages du roman sont écrits en italique. Expliquez pourquoi.

    13/ Où Laurie et Lili vont-ils dîner le soir de leur rencontre ? Quel rôle joue ce décor dans l’histoire ?

    14/ Pourquoi Laurie est-elle mal à l’aise dans la maison de Laurie ?

    15/ Evoquez en quelques phrases la carrière de Laurie.

    16/ Quelle place tient la musique pour les personnages principaux de l’histoire ?

    17/ Pourquoi Lili se sent-elle coupable d’être née comme elle l’affirme p. 80 ?

    18/ Racontez l’épisode du marché. Lili passe par divers sentiments. Pourquoi ?

    19/ Qui est Fanny ? Quelles sont ses particularités physiques ? Quel métier exerce-t-elle ?

    20/ Pourquoi Sidonie Trompette se fâche-telle contre Laurie ?

    21/ A quelle occasion Lili se montre-t-elle violente ? Comment comprenez-vos son geste ?

    22/ Quel rôle Lili joue-t-elle dans la relation entre Laurie et Fanny ?

    23/ A votre avis, pourquoi la mère de Lili tient-elle une si faible place dans le roman ?

    24/ Quel cadeau Lili offre-telle à Laurie à la fin du roman ? Qu’a-t-il de particulier ?

    25/ A qui Lili parle-t-elle à la fin du roman ? Comment l’a-t-elle rencontré ?