Accueil > Petits Lecteurs > Lire au cycle 2 > Mathilde et le fantôme de Wilson Gage

Mathilde et le fantôme de Wilson Gage

2007

Mathilde et le fantôme de Wilson Gage, illustrations de Marylin Hafner

Publié aux éditions Gallimard Jeunesse dans la collection Folio Benjamin en 2003 (1ère édition en 1979)

Etude réalisée par Claire Olivier

Présentation de l’album

Cet album, destiné aux enfants à partir de 5 ans, nous raconte, au travers des illustrations aux teintes brun/rouge, les aventures d’une fermière et d’un gentil fantôme.

Depuis longtemps, Mathilde vit paisiblement dans une jolie ferme, entourée de poulets dodus, vache et mule…à un détail près : la présence nocturne d’un fantôme qui hante bruyamment sa maison, la réveillant toutes les nuits par un joyeux vacarme !
Commence alors pour Mathilde une véritable chasse au fantôme, usant de mille stratagèmes pour se débarrasser de cet hôte indésirable pour finalement trouver le moyen de s’entendre avec lui.

Mathilde et le fantôme est assurément une histoire pleine d’humour pour les amateurs de mystère où les enfants découvriront une fin inattendue.
Le langage quelque peu familier de cette fermière amusera les enfants quand les illustrations aideront à la compréhension globale du texte parfois « résistant ».

Pistes pédagogiques

  • L’étude de l’ouvrage commence par une interprétation de la couverture, le titre étant caché :
    « Que voit-on ? Pourquoi pensez-vous que c’est un fantôme ? »
  • Quelles hypothèses peut-on faire sur le titre d’après cette couverture ?
    Réponses des élèves : _ Sorcière et fuméeLa sorcière et le fantômeLa vieille dame et le fantômeLe fantôme malinLa fumée du four qui ressemblait à un fantômeLa maison hantée

    Le titre sera dévoilé et lu par un élève.

  • Lecture de l’album par l’enseignant où le ton sera rythmé par les facéties du fantôme et le désarroi de Mathilde. Les illustrations seront montrées à chaque page afin de fixer l’histoire et de soulever les éventuelles difficultés de lexique du texte.
  • Le livre étant particulièrement long , la lecture s’interrompra au milieu afin de revenir sur ce qui a été lu ( personnages, lieux, actions, en respectant la chronologie de l’histoire) et sur les suites possibles.
  • Dans une séance suivante, après avoir demandé aux élèves de rappeler ce qui a été lu, l’histoire sera poursuivie.
    « La fin de l’histoire correspond-t-elle aux hypothèses faites à la séance précédente ? »
    « D’après le début de l’histoire, la fin était-elle envisageable ? Pourquoi ? »
    Les sentiments des élèves seront ici dégagés à l’oral.
  • Production d’écrit

    En dictée à l’adulte, décrire le fantôme du livre (pour ce personnage il s’agira de dégager les caractéristiques comportementales et non physiques : malin, triste… )

    Pour les plus grands, la production s’orientera autour du résumé du livre avec des pistes pour aider à structurer l’écrit :
    • Mathilde est une fermière….
    • Sa maison est hantée……
    • Pour le chasser elle décide de….
    • Alors…..
    • Mais…..

    Une grille d’auto-évaluation leur sera distribuée afin de vérifier par eux-mêmes qu’ils ont respecté la chronologie du récit, la présentation des différents personnages, la lisibilité de leur écrit et le respect grammatical/orthographique.

    Quatrième de couverture

    Mathilde la fermière a un fantôme chez elle.
    Comment s’en débarrasser ? Mathilde ne manque pas d’idées, mais un fantôme, c’est têtu….