Accueil > Concours > Professorat des écoles > Méthodologie de l’épreuve d’éthique professionnelle (CRPE)

Méthodologie de l’épreuve d’éthique professionnelle (CRPE)

La neutralité à l’école

vendredi 12 avril 2013

Selon l’arrêté du 19 décembre 2006 :
" Le professeur connaît les grands principes du droit de la fonction publique et le code de l’éducation, les règles de fonctionnement de l’école, le rôle des différents conseils. Agir de façon éthique et responsable conduit le professeur à intégrer dans l’exercice de sa fonction ses connaissances"

L’école se doit d’être neutre face à toute pratique commerciale.

La loi est ferme à ce sujet : "les maîtres et les élèves, ne doivent se livrer ; directement ou indirectement aux approches commerciales".
En effet, le directeur d’école doit avoir un refus catégorique même si la proposition marketing est alléchante, comme par exemple une initiation soit disant gratuite, offre d’échantillons, mallettes pédagogiques avec cahiers de jeux et d’exercices ect ...

Le but est de préserver les élèves du harcèlement publicitaire. La séduction commerciale vise à exercer un pouvoir tyrannique sur les mentalités des jeunes.
Nous vivons dans un société de consommation où chacun est en quelque sorte le jouet du marchanting.

Le rôle du professeur des écoles est réellement de protéger l’enfant dans l’enceinte scolaire. Bien que nous constatons de plus en plus que l’école est menacée sous le poids des attentats, qu’il est véritablement devenu un lieu de réglements de compte des adultes, il est d’autant plus important d’épargner l’esprit de l’enfant.
L’enfant ne doit pas être victime du système vendeur.

Galerie