Accueil > Petits Lecteurs > Lire au cycle 1 > Parcours de lecture > Monsieur Chut d’Amélie Callot

Monsieur Chut d’Amélie Callot

samedi 10 mai 2008

Publié aux éditions Alice jeunesse en 2008.

Ne cherchez plus le responsable de toutes les bêtises des enfants : c’est Monsieur Chut ! Comment maman peut-elle savoir que c’est Lili Rose qui a tondu les poils du chat ? Le mensonge de la petite fille est adorable : « c’est peut-être une souris qui a rongé ses poils ».

La maman de Lili Rose est une fée. Alors d’un coup de baguette magique elle fait entrer dans la vie de sa petite fille un certain petit bonhomme vert plutôt rigolo et très coquin... Mais sûrement pas plus que l’héroïne d’Amélie Callot. La petite fille va devoir affronter les bêtises de quelqu’un d’autre. Cela fait réfléchir ! Ce qui est curieux, c’est qu’on dirait bien que ce Monsieur Chut connaît toutes les bêtises habituelles de Lili Rose. Dans la salle de bain, il met de l’eau partout, joue avec le maquillage de maman et avec les bouteilles de shampooing. Pendant le petit déjeuner, il dévore tout et met des miettes partout. Quelle catastrophe ! Lili Rose se demande d’où peut bien sortir ce petit diable qui lui donne du fil à retordre… Pour compliquer cette histoire, il devient de plus en plus difficile de le cacher, ce Monsieur Chut, car plus il fait de bêtises plus il grandit et grossit. Ce Monsieur Chut est plutôt un Monsieur bêtise ! Comment se débarrasser de lui ? C’est mamie qui détient la réponse...

Assurément, les petites filles vont adorer cet album. Les mamans aussi mais pour d’autres raisons...

Lire Monsieur Chut à l’école :

En classe, on commencera par travailler sur la première de couverture en demandant aux élèves ce qui a bien pu se passer pour que la petite fille ait l’air si catastrophé en voyant tout ce bazar répandu par terre. Sans doute les enfants s’imagineront-ils que c’est la petite fille qui a tout fait tomber mais curieusement il n’en est rien... Cette première accroche permettra de lancer la lecture et donnera aux élèves l’envie d’en savoir davantage.

Certains enfants se reconnaîtront sûrement dès la première page : Lili Rose s’ennuie et elle décide de jouer à la coiffeuse. Mais au lieu d’avoir une poupée pour cliente elle utilise son chat qui répond au nom curieux de Maître Manao ! Bien sûr, le chat n’est pas d’accord : « par mes moustaches, qui ose s’attaquer à mon pelage de velours ? » Mais il est trop tard pour se plaindre ! Le mal est fait... Le chat se retrouve avec une coupe pas très réglementaire !
L’llustration du félin affolé est hilarante ! Car Monsieur Chut est bien un album où l’on s’amuse beaucoup ; le rythme y est aussi effréné que les personnages sont attachants. La lecture à voix haute des adultes devra donc être particulièrement expressive pour mettre en valeur les aventures de Lili Rose et de Monsieur chut.

Si la petite fille s’ennuie à l’ouverture de l’album, il n’en va pas de même par la suite. C’est important de l’expliciter pour travailler la compréhension du texte. En effet, on pourra demander aux élèves de reformuler les différentes bêtises de Monsieur Chut. Celles-ci correspondent au déroulement du récit et elles permettent aussi d’évoquer les différents lieux de l’histoire. L’enseignant aidera les élèves à les situer en leur montrant à nouveau les illustrations ; ils pourront ainsi associer le salon, la chambre de Lili, la cuisine, la salle de bain, la maison de la grand-mère puis enfin le retour à la maison à ce qui s’y passe.

L’épisode qui se déroule chez la grand-mère joue un rôle important car c’est lui qui marque la résolution des problèmes de Lili Rose avec Monsieur chut. En effet, la petite fille se confie à sa mamie et découvre comment elle pourra régler cette situation…

À l’école maternelle, cet album pourra aussi inspirer de nombreux exercices de graphisme. L’on y trouve par exemple de nombreuses boucles : dans la chevelure de Lili Rose mais aussi dans certains éléments du décor tels que le canapé, la mousse du bain, la trajectoire du papillon, etc. On pourra aussi faire décorer des dessins : la robe de Lili Rose, la tapisserie de sa chambre ou le fauteuil de sa grand-mère ; on pourra réaliser aussi d’autres dessins comme celui d’une baignoire où la mousse déborde (comme dans l’album) par exemple.

Enfin, l’album d’Amélie Callot permettra d’entrer dans l’expression écrite en dictée à l’adulte en faisant imaginer aux élèves une autre bêtise que Monsieur Chut aurait pu faire dans une autre pièce de la maison, au garage ou au jardin. Cet épisode se situerait avant l’arrivée chez la grand-mère. Ce texte collectif serait ensuite illustré par les enfants.

À la lecture de cet album on se plaît à imaginer ce que donnerait la rencontre de la Sophie de la comtesse de Ségur avec Monsieur Chut. Cet album aux illustrations douces et amusantes se place dans la lignée de cette littérature de jeunesse qui met au premier plan les petites filles espiègles et attachantes. Les dessins sont si empreints de légèreté et de grâce que nous avons parfois l’impression que les personnages vont s’envoler de l’album ! À moins qu’il n’y ait aussi dans notre entourage une petite Lili elle aussi très coquine...