Accueil > Petits Lecteurs > Lire au cycle 3 > Octave et le manchot Papou de David Chauvel

Album - Bande dessinée

Octave et le manchot Papou de David Chauvel

2006

Présentation :

• Bande dessinée intitulée Octave et le manchot papou

• Auteur : David Chauvel

• Editeur : Delcourt jeunesse

• Cycle 3 : CM1

Résumé :

C’est l’histoire d’un petit garçon nommé Octave qui vit seul avec sa mère dans une maison plantée sur une falaise dominant la mer. Un beau matin d’hiver, sur le chemin de l’école, il fait une rencontre étrange, celle d’un animal mystérieux, un pingouin. En tout cas, il pensait que s’en était un jusqu’à ce que son encyclopédie universelle lui révèle qu’en fait c’était un manchot papou. Il l’appelle Sbip. A trop vouloir le cacher, Octave s’attire des ennuis et se met dans des situations cocasses. D’abord avec le facteur, puis avec l’abominable maîtresse Mme Lecorre et enfin mémé Paulette. Mais il se sort toujours d’affaire, sauf lorsque arrive Eloise et sa bande de copain. Prit sur le fait, il est obligé de leur révéler son secret. D’ailleurs cela est bénéfique pour lui et pour Sbip car grâce à eux, Sbip peut rentrer chez lui. En effet, ensemble ils construisent un radeau avec lequel l’animal peut naviguer jusque chez lui.

Lecture

• Rappel : avec les élèves, la lecture se fera dans le coin rassemblement (ou bibliothèque). Tous les élèves seront assis sur des bancs ou des coussins et je serai en face d’eux en veillant bien à ce qu’aucun enfant ne soit derrière moi.

Choix de la BD :

• J’ai choisi la BD car c’est un genre qui attire les jeunes et qui pour moi est un bon moyen de les inciter à lire. D’autant plus que l’autonomie en lecture de l’enfant ainsi que la compréhension de l’histoire seront plus facilitées par le support imagé de la BD. En effet, ce genre s’y prête bien car l’image rend le livre plus attrayant.

Octave et le manchot papou est le tome 3 des aventures d’Octave :

o Tome 1 : Octave et le cachalot (été). Le tome 1 fait partie de la liste de l’éducation nationale et il sera lu par les enfants.

o Tome 2 : Octave et la daurade royale (automne). Lecture libre par les enfants.

o Tome 3 : Octave et le manchot papou (hiver)
La connaissance des 3 tomes par les élèves permet de leur faire acquérir des références culturelles en se constituant un réseau ordonné autour d’un personnage, Octave.

Interdisciplinarité :

• On peut étudier en science les différentes saisons de l’année ainsi que les différents animaux à sauver de chaque tome. C’est intéressant car cela permet de développer le civisme de l’enfant. De plus, ces aventures posent des problèmes écologiques qui éveilleront sûrement les jeunes esprits.

• L’étude de cette BD (admettons que c’est la première) permet de développer différentes stratégies de lecture : le lecture de la bande dessinée qui se fait donc en entrant par l’image puis par le texte. (cf. : Alain Bentolila Leçon de choses sur la mise en œuvre des différentes stratégies de lecture)

Exploitations pédagogiques :

• Caractéristique de la BD : étude des vignettes, des bulles, des planches…

• Etude des différentes prises de vue (planche 22-23) :

o Vignette 1-3 : gros plan

o Vignette 4 : vue panoramique

o Vignette 5-8 : rapidité des actions

o Vignette 9 : monochrome

• On peut également travailler le genre narratif avec cette BD. En effet, la BD est un récit dans la mesure où elle raconte une histoire :

o Schéma narratif :

 Situation initiale

 Elément perturbateur

 Péripéties

 Résolution du problème

 Situation finale

o Fonction des différents personnages : adjuvant, opposant, personnage principale

o Relation texte/image qui est très important dans la BD

• Cette BD est un excellent moyen de travailler l’oral de façon variée : inviter les enfants à une prise de conscience sur le réchauffement climatique (ses effets, ses conséquences), entamer un débat sur le sujet.

• On peut leur demander en travail d’écriture (imaginons qu’ils ne connaissent pas la suite de l’histoire) d’inventer comment Octave et ses camarades vont faire pour ramener Sbip chez lui. Ce projet d’écriture peut se prolonger par la mise en image de leur production. Autrement dit faire une planche qui illustre leur travail d’écriture. Pour cela, il est nécessaire de faire un atelier d’écriture et d’arts visuels pour les images. Cela permet aux enfants de :

o Comprendre le genre

o Transposer un texte narratif en dialogue

o Travailler en groupe

o Et surtout cela permet de valoriser les enfants qui sont en difficulté avec l’écrit mais qui sont doués en dessin

Conclusion :
De nos jours, les enfants n’aiment pas toujours lire, mais on peut leur (re)donner envie grâce à cette BD.
L’image a beaucoup de prix sur les enfants (TV, dessin animé…) et la BD les aiguisent dans la façon d’appréhender l’image
Mon but est de faire de ces lecteurs des liseurs, de leur donner une culture littéraire et d’aborder plusieurs grands thèmes culturels tels que l’amitié et le respect.