Accueil > Actualités du livre > Théâtre > François Villon > Petit Compte Rendu

Petit Compte Rendu

2004

Il s’agit d’un bilan de vie, raconté en vers, et en vieux français ; le triste et le gai, le sexe et la religion, l’amour et la haine, le bon et le mauvais se côtoient.
Dans un décor fluvial très sympa (la nef de Paris), on se laisse emporter par le rythme du narrateur, et des musiciens qui l’accompagnent.
Mon avis : malgré un abord difficile (le vieux français), on se laisse séduire par la vitalité de Michel de Maulne, qui sautille, danse, chante, prend le public à témoin, comme il le ferait avec de vieux copains complices. C’est parfois très croustillant, comme des histoires de bordel. Les musiciens sont époustouflants, les instruments de musiques originaux et bienvenus.
Le rythme est entraînant, et choisi comme un disque, alternance de calme et de vif.
Même si on ne comprend pas toujours le sens de chaque mot, les idées passent très clairement, au fond, les préoccupations des gens n’ont pas changé depuis le moyen âge, l’amour, les femmes, la désillusion, l’espoir, l’injustice, la morale des uns et la révolte des autres…