Navigation rapide

Accueil > Concours > Professorat des écoles > La nouvelle épreuve de grammaire 2014 > QCM Propositions circonstancielles

QCM Propositions circonstancielles

lundi 21 octobre 2013

Pour ce questionnaire, plusieurs réponses sont possibles. Le candidat indiquera sur sa feuille le numéro de la question et y reportera sa réponse complète.

Questionnaire :

1)Une proposition circonstancielle

  • est essentielle à la construction de la phrase
  • peut être déplacée ou supprimée au sein de la phrase

2)Une proposition circonstancielle peut se construire à partir du mode :

  • Indicatif
  • Subjonctif
  • Conditionnel
  • Subjonctif et Conditionnel
  • Indicatif et Subjonctif
  • Conditionnel et Indicatif
  • Indicatif, subjonctif et conditionnel

3)« Quand il pleut, il n’a pas envie de sortir » :

  • est une proposition circonstancielle de cause crée par le mode
    • Subjonctif
    • Infinitif
    • Conditionnel
  • est une proposition circonstancielle de temps crée par le mode
    • Subjonctif
    • Infinitif
    • Conditionnel

4)Une proposition circonstancielle ne peut pas :

  • être introduite par une même conjonction
  • posséder la fonction de COD
  • combiner deux sens
  • posséder la même fonction qu’un groupe circonstanciel

5)Une proposition circonstancielle de cause est couramment introduite par les conjonctions parce que ou puisque. Quelle réponse qualifie le rôle de la conjonction :

  • avec parce que : la proposition principale représente le fait connu et la subordonnée apporte l’information.
  • avec parce que : la proposition principale apporte l’information et le subordonnée représente le fait connu.
  • avec puisque la proposition principale représente le fait connu et la subordonnée apporte l’information
  • avec puisque la proposition principale apporte l’information et la subordonnée représente le fait connu.

Quelle est la place de ces subordonnées dans la phrase ?

  • la subordonnée en puisque se place en fin de phrase et celle en parce que au début.
  • la subordonnée en parce que se place en fin de phrase et celle en puisque en début.

6)Les circonstancielles de conditions peuvent être formées à partir de plusieurs systèmes hypothétiques : combien sont-ils ?

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Quels sont-ils ?

    • si+ présent... futur
    • si+ présent... conditionnel
    • si+ imparfait... futur
    • si+ imparfait... conditionnel
    • si+ plus que parfait... conditionnel
    • si+ plus que parfait... conditionnel passé

7)La conjonction quand peut introduire

  • une proposition circonstancielle de but
  • une proposition circonstancielle de temps
  • une proposition circonstancielle de condition
  • une proposition circonstancielle de conséquence

8)Dans la phrase : « Bien que la neige tombe depuis deux heures, la route n’en est pas recouverte » la proposition soulignée est :

  • une proposition circonstancielle de cause
  • une proposition circonstancielle de comparaison
  • une proposition circonstancielle de concession

9)Dans la phrase : « Le mal est-il si grand qu’il soit irréparable ? » la proposition soulignée est :

  • une proposition circonstancielle de conséquence
  • une proposition circonstancielle de but

10)Quel mode est employé dans la phrase précédente ?

  • Indicatif
  • Subjonctif

Réponses :

1)Une proposition circonstancielle peut être déplacée ou supprimée car elle n’est pas essentielle à la construction de la phrase.

2)Une proposition circonstancielle peut se construire à partir des modes indicatif et subjonctif.

3)« Quand il pleut, il n’a pas envie de sortir » est une proposition circonstancielle de temps crée par le mode indicatif. En effet, quand il pleut précise les moments ou il préfère rester chez lui.

4)Une proposition circonstancielle ne peut pas posséder la fonction de COD. En effet, les propositions subordonnées complétives ou relatives peuvent occuper la fonction de COD dans la phrase. Elle peut être introduite par une même conjonction et dans ce cas introduire des propositions circonstancielles de sens différents (Si ton frère s’installe ici, je vais à l’hôtel : PC de condition/ Si son frère était gentil, il pouvait être très envahissant : PC d’opposition). La proposition circonstancielle peut combiner deux sens lorsqu’elle combine deux conjonctions (association de comme et si). Elle peut également avoir la même fonction qu’un groupe prépositionnel circonstanciel : Dès que l’automne arrive, elle s’enrhume.

5)Une proposition circonstancielle de cause est couramment introduite par les conjonctions parce que ou puisque :

  • avec parce que : la proposition principale représente le fait connu et la subordonnée apporte l’information.
  • avec puisque la proposition principale apporte l’information et la subordonnée représente le fait connu.
    La subordonnée en parce que se place en fin de phrase et celle en puisque en début car puisque possède un effet de présupposé.

6)Les circonstancielles de conditions peuvent être formées à partir de trois systèmes hypothétiques :

  • si+ présent... futur
  • si+ imparfait... conditionnel
  • si+ plus que parfait... conditionnel passé

7)La conjonction quand peut introduire une proposition circonstancielle de temps ou une proposition circonstancielle de condition.

8)Dans la phrase : « Bien que la neige tombe depuis deux heures, la route n’en est pas recouverte » la proposition soulignée est une proposition circonstancielle de concession. Elle présente un fait réel qui n’entraine pas la conséquence attendue.

9)Dans la phrase : « Le mal est-il si grand qu’il soit irréparable ? » la proposition soulignée est une proposition circonstancielle de conséquence. Elle indique le résultat d’une action.

10)Dans la phrase précédente, le mode subjonctif est utilisé. Bien que la proposition circonstancielle de conséquence est souvent à l’indicatif ; ici la conséquence est niée voire seulement envisagée : donc le subjonctif est employé.