Accueil > Licence de Lettres > Rencontres musicales > Qu’est-ce qu’une critique cinématographique ?

Qu’est-ce qu’une critique cinématographique ?

Comment écrit-on une critique cinématographique ?

jeudi 25 septembre 2014

Cela veut dire quoi exactement "écrire une critique cinématographique" ? Critiquer c’est, dans un sens assez vaste, montrer et expliquer le pour et le contre d’un théme du cinema, le plus souvent un film.


Modéle d’une critique cinématographique

Cela veut dire quoi exactement "écrire une critique cinématographique" ? Critiquer c’est, dans un sens assez vaste, montrer et expliquer le pour et le contre d’un théme du cinéma, le plus souvent un film.
En général, on commence par situer le film en question dans son temps : quels autres films sont sortis récemment ? Y a-t-il eu d’autres films traitant du même théme ? Si oui, lesquels ? On peut dire qu’il s’agit, surtout, d’un moment où le film est vu par rapport au contexte réel, avant de plonger complétement dans des détails techniques et des commentaires sur le contenu du film en soi. Si celui-ci a à voir avec un fait historique ou social en particulier, dans cette premiére partie on s’inquiétera alors aussi de faire des petits rappels historiques, pour que même les moins informés puissent suivre l’analyse faite par le critique.
Ce genre de précisions peuvent nous permettre aussi, au même temps, d’aborder directement les raisons qui ont poussé le réalisateur à faire ce film. Un des rôles du critique semble être celui d’expliquer pourquoi ce film existe et, ainsi, défendre la thése de l’intérêt ou du manque d’intérêt, de voir ce film.
En guise d’exemple, et pour enfin commencer à véritablement entrer dans la critique du film e n lui-même, nous allons résumer l’histoire du film, pour ensuite introduire les personnages et commenter la qualité et la cohérence de ceux-ci. Si on s’y connaît assez en techniques cinématographique, on peut aussi faire des commentaires sur la qualité du tournage, en sâchant citer des scènes précises, censées avoir marqué du moins la généralité du public, et de les commenter.
On va ensuite de plus en plus dans le personnel, en parlant de la présence ou de l’absence d’émotions pendant et après le film, et de ce que l’on pense des idées défendues dans le film. D’aïlleurs, malgrès ce que l’on pourrait penser, on ne parle jamais que de cinéma, au contraire, un bon critique sait quand et comment employer les connaîssances qu’il a dans d’autres thémes, mais qui peuvent tout de même être utiles dans l’analyse du film, car cette démarche peut, notamment, mener aux contrastes et à la reflexion, tout cela grâce à l’insertion d’un ou plusieurs éléments extérieurs qui, pour autant, ne le sont pas véritablement.

Il faut d’aïlleurs savoir distinguer une critique amatoriale d’une critique professionnelle, et pour cela il ne faut pas toujours regarder que la qualité de la critique en question, mais aussi son ton, qui peut être polémique, pacifique, indifférent, admiratif, ironique, etc. On peut cependant dire que toute critique est, en soi, personnelle, car elle exprime notre propre opinion sur le film, même s’il ne faut pas oublier le côté objectif, ou tout somplement de diversion, de la critique.
La critique veut, en résumé, conseiller ou non de voir un film en le jugeant, et en se donnant ainsi automatiquement le pouvoir de véracité de parole, surtout quand il s’agit d’un critique cinématographique assez connu.