Navigation rapide

Accueil > Collège & lycée > Le français en Première > Le genre épistolaire > Analyses des textes du corpus > Qu’est-ce que l’épistolaire ?

Qu’est-ce que l’épistolaire ?

novembre 2002

Le genre épistolaire

Le terme épistolaire est à la fois un adjectif et un substantif désignant un genre à part entière, qu’il s’agisse du roman par lettres ou de la publication de correspondances privées.

Critères de définition de la lettre :

  • Son expédition n’est pas un critère suffisant (voir l’exemple des lettres ouvertes) ;
  • Ses sujets sont divers ;
  • Elle porte la mention d’un destinataire et d’un expéditeur, ou du moins, une intention de destination ;
  • Ses formes et ses buts sont variés ;

    La lettre relève-t-elle d’un genre littéraire ?

    A l’époque classique, la lettre relève clairement de la littérature, même si elle n’est encore qu’un genre secondaire. Plus tard, c’est sans doute la célébrité de certains épistoliers qui a contribué à lui donner ses lettres de noblesse. Ainsi, le recueil Préface à la vie d’un écrivain (édition du Seuil) regroupe des extraits de la correspondance de Flaubert qui intéressent le lecteur autant sur le plan littéraire que documentaire. Par ailleurs, l’essor des littératures autobiographiques a redoublé l’intérêt pour les éditions de correspondances privées (Voir par exemple les Lettres à Sartre de Simone de Beauvoir éditées par Gallimard)

    Chaque correspondance entraîne un type de lecture particulier, dépendant notamment de l’image du destinataire et de l’épistolier qui s’y construit.

    Quelle structure ?

    A l’époque médiévale, la lettre est idéalement composée de cinq parties :

    · salutatio : l’adresse au destinataire ;
    · benevolentiae captatio : formules visant à attirer la bienveillance du destinataire ;
    · narratio : discours informatif : ce que l’on a à dire ;
    · petitio : si l’on a une requête à formuler ;
    · conclusio : conclusion du message.

    On y reconnaît les principes de l’argumentation : la lettre fait appel à un destinataire qu’elle sollicite ; elle présente une ou plusieurs informations ; elle s’achève sur une conclusion.