Accueil > Petits Lecteurs > Lire au cycle 1 > La compagnie Parciparlà > Alice au pays des Merveilles > Résumé

Résumé

mercredi 23 avril 2003

Bercée par la douce monotonie d’une ennuyeuse lecture en compagnie de sa sœur, Alice est soudain tirée de sa torpeur par une apparition saugrenue : un LAPIN BLANC file sans s’arrêter devant elle, tout en consultant anxieusement une montre à gousset. De nature curieuse, la fillette le suit, jusque dans son terrier où, fonçant tête baissée, elle se retrouve précipitée dans les profondeurs de la Terre… et, atterrit, sans encombre, dans la salle aux mille portes.

À la merci des caprices d’un flacon puis d’un gâteau portant d’énigmatiques inscriptions, l’enfant subit maintes transformations jusqu’à ne mesurer que la taille… d’un champignon… qui bizarrement s’avance vers elle ! En émerge une CHENILLE psychédélique qui se lance avec Alice dans une discussion animée sur le thème de l’identité, et s’achève par une valse improvisée.

Un peu plus loin, Alice découvre une maisonnette d’où s’échappe un vacarme ahurissant. Elle y entre, et fait la connaissance de la DUCHESSE, aux mauvaises manières, et de son chat, le CHAT DU COMTE DE CHESTER. Or la Duchesse doit se préparer pour une partie de croquet chez la Reine et laisse Alice seule face au Chat, un peu inquiétant… Le matou ne fait que rire, et d’un rire si bruyant qu’Alice n’a qu’une envie : s’éloigner au plus vite de cette maison !

Elle poursuit sa route jusqu’à la maison du CHIEN TOUFFU qui prend le thé avec le CHAPELIER. Ils sont assis à une table dressée pour plusieurs convives et attachés l’un à l’autre par le bras, Alice se joint à eux mais se voit très vite obligée d’arbitrer une dispute. L’enfant s’éclipse par une porte qui la mène au jardin merveilleux de la REINE DE CŒUR.

Toute excitée, elle intègre la partie de croquet monopolisée par la Reine, autoritaire et tricheuse qui n’a qu’une obsession : couper arbitrairement la tête aux insoumis… sauvés de justesse par le ROI DE CŒUR. Mais la partie est brutalement interrompue par l’annonce du vol de la tarte de la Souveraine ! S’ensuit un procès extravagant, où la Reine accuse l’un après l’autre, tous les personnages qu’Alice a rencontrés.

Menacée d’avoir à son tour la tête coupée, notre héroïne se réveille en sursaut dans les bras de sa sœur...