Accueil > Petits Lecteurs > Lire au cycle 1 > Parcours de lecture > Zozoto le terrible Zorzier ! de Christophe Boncens

Zozoto le terrible Zorzier ! de Christophe Boncens

juin 2003

Zozoto le terrible Zorcier ! de Christophe Boncens aux éditions Pêcheur de Lune

Zozoto est un drôle zorzier. Il jette des zorts qui n’ont ni queue ni tête de façon à prouver qu’il est vraiment TERRIFIANT …

Ce livre s’adresse aux petits lecteurs à partir de quatre ans. Vous trouverez ici des activités à mener en classe ou en famille.

L’objet-livre

On commence par faire observer la couverture  : qui voit-on ? L’enfant est amené à formuler des hypothèses sur l’identité de ce personnage : il grimace, il porte un chapeau pointu facilement identifiable comme étant celui d’un sorcier, et une petite araignée descend le long de son couvre-chef. L’illustration de Zozoto se présente comme une photographie scotchée sur un fond noir. On demande aux élèves de repérer le titre, le nom de l’auteur et celui de l’éditeur. Le nom de Zozoto sur la photo se confond avec le titre du livre. Les élèves s’étonneront sûrement de la prononciation de « zorzier » !

La quatrième de couverture :

Le maître montre le texte de la quatrième de couverture et le lit aux élèves. Cela permet de montrer aux enfants la fonction de la quatrième de couverture : le héros du livre y est présenté en même temps que le sujet de l’histoire. Il y a aussi un petit encadré contenant une autre information : « Découvre à la fin de l’histoire, un pantin de Zozoto à réaliser toi-même ! ». On demande aux enfants de repérer dans le livre le pantin à découper.

Une histoire à jouer

Le texte, les illustrations et le pantin à réaliser permettent de créer un véritable petit spectacle à partir de cette histoire. En effet, dès le début, Zozoto s’adresse à son lecteur et le met en garde : « Je me présente Zozoto, je suis zorzier mais attention un TERRIBLE ZORZIER ! » A plusieurs reprises dans l’histoire, il y a aussi une petite grenouille qui fait des commentaires ou se moque de Zozoto. Le zozotement de Zozoto permet d’accentuer le comique de l’histoire.

La construction du sens

Chaque illustration pourra être l’occasion d’émettre des hypothèses de lecture :

  • Image 2 (Zozoto et le chien) :qui voit-on sur l’image ? Pourquoi Zozoto est-il en colère ? On voit les personnages au 1er plan, et un mur au second. Que voit-on sur le mur ? On peut travailler avec les enfants sur les différents supports qui contiennent des illustrations et des textes : la photo de la couverture et de la page 18 (photos du « zorcier » en bébé !), l’affiche de l’illustration 2, le dessin p. 16, le tableau noir avec la craie de la dernière page. Tous ces éléments peuvent être retrouvés dans la classe (ou à la maison).
  • Image 3 (Zozoto et le chien/ 2) : que font les personnages ? Pourquoi Zozoto est-il content ? L’objectif est d’amener l’enfant à interpréter l’image, à lui donner du sens : à quoi voit-on que Zozoto est content ? La grenouille : elle apparaît de temps à autre. Elle est un peu le porte-parole de l’enfant ; elle est un clin d’œil au lecteur, elle n’a pas de véritable fonction dans l’histoire même.

  • Image 4 (Zozoto et la souris) : avant de lire le texte, on demande aux enfants en quoi le « zorcier » pourrait-il transformer la souris, on leur propose d’inventer des formules magiques. Dès la classe des petits, on pourra écrire une de ces formules au tableau.
  • Image 5 (Zozoto et la souris/2) : pourquoi la grenouille est-elle pliée de rire ? Les enfants sont invités à trouver la réponse dans l’ensemble de l’illustration. Que fait Zozoto ? Qui cherche-t-il ? Où se trouve la souris ? Pourquoi ne la voit-il pas ?
  • Image 6 (Zozoto et l’oiseau) : On demande aux élèves de décrire l’image. Que veulent les chats ? Combien sont-ils ? Que veut faire Zozoto ?
  • Image 7 (Zozoto et l’oiseau/2) : qui est content et qui ne l’est pas ? Pourquoi ? A quoi voit-on que l’oiseau chante ? La présence dans le dessin de petits morceaux de papier contenant des notes de musique pourra donner lieu à un exercice de graphisme (note et/ou clé de sol). On demandera aux élèves de repérer les paroles de la grenouille (bulle). Ce livre permet d’étudier différents types d’écrit (parole, récit, affiche, écriture musicale, …).
  • Image 8 (Zozoto et le doudou) : où se trouve Zozoto ? On demande aux élèves de citer les éléments du décor qui prouvent leur réponse.
  • image 9 (Zozoto et le doudou/2) : cette image est particulièrement intéressante car elle montre le personnage principal en train de se remémorer son enfance, comme le prouve les deux photographies de Zozoto. On demandera aux élèves de comparer le grand Zozoto au Zozoto enfant.
  • image 10 (Zozoto en colère) : on demande aux enfants d’imaginer les paroles de Zozoto. Le personnage s’adresse aux enfants…
  • Image 11 : Pourquoi Zozoto pleure-t-il ? Qu’apprend-on sur les « zorziers » ? Pourquoi Zozoto n’est-il pas comme les autres ?
  • Image 12 : Les enfants sont invités à reconnaître tous les personnages de l’histoire, qui apparaissent dans cette dernière illustration. On leur demande de raconter chaque épisode. Quel animal Zozoto a-t-il rencontré en premier , et ainsi de suite.

    GRAPHISME

    Décorer le chapeau de « zorzier » avec des gommettes ou le colorier. Cliquer ci-dessous pour l’imprimer.