Accueil > Collège & lycée > Espace élèves > Les élèves écrivent ... > Le poète est semblable au Phenix

Le poète est semblable au Phenix

jeudi 5 juin 2003

Tu colores un peu nos vie misérables avec ton grand plumage éclatant. On s’envole avec toi, c’est inexplicable, sur ton dos chatoyant. Tu penses à la vie, à ses drames. Être ! symbole de l’immortalité de l’âme, tu rêvais de t’éloigner de ce monde, tu es y es arrivé. La vie, supplice de l’artiste dans sa recherche de l’esthétique, connu ou inconnu toi : Verlaine, Rimbaud ou toi X. Héritage de tes pères, tu remets leurs cendres à la Terre pour que renaisse enfin ce parfum des rêves lointains... APB