Accueil > Collège & lycée > Espace élèves > Les élèves écrivent ... > Qui suis-je ?

Qui suis-je ?

mercredi 27 juillet 2005

Qui suis-je ?

Cette question me lancine et me pique.
Ephémère et pourtant si présente a mon esprit, elle frappe lorsqu’il fait noir, elle frappe quand je suis seule, elle frappe amère et sans répit.

Je cherche la réponse en vain, peut être l’ai-je déjà trouvé, mais peut être ne me convient elle pas assez. Je devrais voir la vérité en face, mais je préfère rester dans ma carapace.

Alors je continu et je cherche, sur l’écran de ma télé, dans ces émissions ridicules, où l’on voit tous ces gens si nuls, ces débats politiques, mensonges ou combats utopiques.

Et je cherche sur le vaste internet, on en dit que du bien, de ce bel outil pour l’humain, cela devrait supprimer ces pensées de ma néfaste tête, ou bien est ce comme tout le reste.

Et je cherche encore, j’ai même essayé auprès de toi mon dieu, me vois tu t’insulter à ma fenêtre lorsqu’il pleut. Je n’ai jamais cru en toi et je vais continuer, pourtant je suis là à te parler, à te supplier.

Je cherche la rédemption, auprès de qui, auprès de quoi, ça je ne sais pas. Peut être suis-je fou, peut être suis-je mort, malgré ces larmes sur mes joues, que j’aimerais être fort.

Alors je continu a vivre, jours après jours, le soir je me couche en me demandant qui je suis, toujours. Demain matin je vais me lever, devant la glace embuée de ma salle de bain, et je vais me demander, qui suis-je ?

Messages

  • C’est vraiment bien écrit et tu fais réelement bien passé l’émotion.

    Je pense que c’est une des questions que l’on se pose tous àun moment de sa vie et il vaut mieux ce le demander maintenat que plus tard en se rendant compte que l’on a fait des erreur.
    Pour ma part j’avoue me la poser également depuis quelques temps et ce depuis le début de mon adolescence même si cela ne remonte pas àtrès longtemps. Je pense que c’est cette période et les changements qu’elle provoque en nous qui nous pousse ànous poser cette question.

    J’epère que pour ta part tu trouvera la réponse àcette question peut-être pas tout de suite mais l’important c’est de la trouver. Je ne pense pas que je la trouverai tout de suite non plus même si cela t’es peut-être égal.

    Bon courage.

  • Je me pose la même question, c’est assez obsédant je dois l’avouer. Mais y a-t-il quelqu’un en ce monde qui ne s’est jamais demandé qui il était ? C’est une question existentielle devrais-je dire. De toutes façons, une chose est sà»re : face àl’absurdité de la vie, àla vanité des choses, àla puissance de la nature, du destin ou du hasard selon ce en quoi vous croyez ou non, nous ne sommes rien.

    En tous cas, cela constitue certainement pour toi une sorte de quête, et j’espère que tu en viendras àbout assez tard. Car une fois ta question résolue, que feras-tu ? J’espère pour toi que tu en auras une nouvelle ...

    Bonne chance quand même ;)