Accueil > Petits Lecteurs > Lire au cycle 2 > Sauve qui poule ! de Christian Jolibois et Christian Heinrich

Sauve qui poule ! de Christian Jolibois et Christian Heinrich

de Christian Jolibois, illustrations de Christian Heinrich, Editions Pocket Jeunesse, Collection Les P’tites Poules

2007

Etude réalisée par Xavier Madeux et Claire Olivier

Sauve qui poule ! est le 8ème tome de la collection Les P’tites Poules dans laquelle on peut trouver :

La petite poule qui voulait voir la mer
Un poulailler dans les étoiles
Le jour où mon frère viendra
Nom d’une poule, on a volé le soleil !
Charivari chez les P’tites Poules
Les P’tites poules, la Bête et le Chevalier
Jean qui dort et Jean qui lit

Synopsis :

Carmen et Carmélito sont deux p’tites poules qui jouent à cache-cache avec Bélino le petit bélier. Pendant ce temps, les jeunes coqs Coquenpâte, Coqueluche, Cockpitt et Molédecoq s’adonnent à leur passion favorite : le combat de coqs !!
Mais le jeu tourne vite à la bagarre générale ... ce qui permet à une fratrie de renardeaux aux aguets de kidnapper quelques gallinacés.
S’apercevant de la disparition de leurs copains, les p’tites poules partent à leur recherche et rencontrent une petite renarde Zorra, elle-aussi à la recherche de volailles pour l’anniversaire de son père. Elles réalisent alors que les coqs ont été kidnappés par des renards et décident de les sauver en se faisant conduire jusqu’à la tanière du père de Zorra : Goupil Mains Rouges !!
Là, Carmen, Liverpoule, Hucocotte et Coquillette découvrent la barbarie : l’abominable Goupil a organisé un combat de coqs dont le seul survivant aura la liberté !!
Pour les sauver, les petites poules élaborent un stratagème. Elle décident de récolter des légumes dans la tanière des renards pour ainsi se déguiser en un énorme et effroyable monstre cornu... De cette façon, elles mettent les renards en fuite et sauvent leurs copains les coqs.

Commentaires :

Cet album, comme les autres de la série, jouent beaucoup sur les mots, notamment dans les noms des personnages, comme les coqs, répondant aux noms sympathiques et drôles de « Coquenpate, Bangcoq, Coqueluche, Cockpitt... », personnages que l’on retrouve dans chaque album.

Les illustrations aussi jouent beaucoup sur l’humour et accentuent la vivacité de l’histoire. il sera nécessaire, en cours de séquence de leur accorder des temps d’analyse, par exemple pour montrer comment elles suggèrent la peur des gallinacés face aux renards, ou la malice pour leur échapper.

De surcroît, de nombreuses expressions font appel à la mémoire collective et à des références culturelles et littéraires et celà des le titre : « Sauve qui poule » (pour "sauve qui peut") ; on s’amuse aussi à la lecture de « Une cavalière, surgissant d’un taillis, court vers l’aventure au galop » ; « Dans la troupe, y a pas d’jambe de bois, y a des poules, mais ça n’se voit pas (parodie de chanson populaire) ; « Enfer et crotte de poule »...

L’ auteur joue beaucoup sur les référents culturelles dans toute la série. Ainsi, on peut trouver dans les albums de Christian Jolibois de nombreuses références à la littérature de jeunesse :

_ : Rencontre avec de célèbres personnages des contes dans Charivari chez les P’tites Poules : (le Chat Botté), Le jour où mon frère viendra : (le Petit Poucet), et même le célèbre fabuliste Jean De La Fontaine dans Jean qui lit, Jean qui dort.

Pistes pédagogiques :

L’oeuvre peut-être lue du cycle 1 au cycle 3 mais cette séquence s’adresse à des élèves de cycle 3.

1ère séance : Découverte de la couverture et dégager les premières interprétations d’après l’illustration.

Littérature en réseau : les élèves connaissent la série (l’enseignant doit proposer des lectures des autres albums à ses élèves). Ils reconnaissent les personnages et le style des auteurs.

L’enseignant cache le titre et demande aux élèves de décrire ce qu’ils voient.

A partir des différentes interprétations, il peut proposer aux élèves d’émettre des hypothèses sur l’histoire et donc de lui donner un titre.

Après cette phase d’hypothèses, on pourra lire la 4ème de couverture pour vérifier si les premières propositions conviennent.

Enfin, on donnera le titre original de l’album.

2ème séance : Lecture de l’album

Lors de la lecture, l’enseignant veillera à la mise en voix du texte, intonations, pour faire ressortir l’importance des dialogues et l’aspect humoristique du texte.
Exemple : p19

Suite à la lecture, l’enseignant s’attachera à vérifier la compréhension globale de l’histoire en demandant ce qui s’est passé dans l’histoire.

3ème séance : Rappel de l’histoire, des protagonistes et du contexte.

Avec le support d’affiches type A3 au tableau, on établit la liste des personnages de l’histoire. Si besoin, l’enseignant aidera à la reformulation par l’intermédiaire d’une relecture du début du livre, des pages 5 à 11. Ceci permettra de travailler la compréhension des substituts désignant les personnages.
Exemple : « les jeunes coqs »/ « les garçons » ; « Les poulettes »/ « les filles »

On pourra aussi classer les différents protagonistes par famille d’animaux (poules, coqs, renards, moutons), pour souligner les relations que ces personnages entretiennent dans cet album comme dans la série.

4ème séance : Observation du lexique utilisé pour les noms des personnages.

On fera observer aux élèves l’affiche de la séance précédente où ont été listés les noms des petits coqs et des petites poules. A partir de cela on effectuera un travail de vocabulaire sur le jeu de mots. On pourra proposer aux élèves d’inventer les noms d’autres animaux sur le même principe.

5ème séance : Dégager la trame du récit

Par un questionnement oral sur ce qui arrive aux personnages on amènera les élèves à dégager la chronologie de l’histoire et on mettra en avant les différentes étapes du récit (schéma quinaire) :
Personnage, lieu, situation initiale, péripéties, situation finale.

Ce travail sera noté sur une affiche type A3 pour mémoire du schéma narratif du récit en vue d’être réutilisé pour des travaux de production d’écrit.

6 et 7ème séances : Mise en voix d’une partie du texte

Les pages 17 à 20 de cet album permettent de coupler un travail de mise en voix grâce aux nombreux dialogues avec une approche des expressions détournées faisant appel à la mémoire collective.

Déroulement :

- Répartition des rôles( narrateur, Zorra et Carmen)
- Lors d’une phase de lecture collective, 3 élèves devront prendre la parole lors des interventions de leur personnage en veillant à donner une lecture expressive.
- Plusieurs lectures de ce passage seront effectuées par différents groupes d’élève.

Prolongements possibles :

Arts visuels :

1/ D’après l’illustration du monstre cornu page 38, proposer aux élèves une autre forme de portrait à partir de légumes, tel celui d’Archimboldo.